Cela me fait bondir

Image (Cela me fait bondir)

Je l'avoue, je bondis à l'intérieur de moi-même quand j'entends des gens qui refusent d'accueillir des étrangers dans notre pays sous prétexte qu'ils sont autre chose que chrétiens.

Honte !

Quelle honte de devoir les entendre dire : "Nous, on est chrétiens" et d'en conclure que ces étrangers ne sont pas les bienvenus 
Comme si on était moins chrétien en accueillant des gens qui ne le sont pas !

Ont-ils lu une seule page de l’Évangile ?

Si chrétien fait bien référence à Christ, il y a de quoi se poser des questions.
N'est-ce pas Jésus le Christ, qui a mis devant nous l'exemple d'un étranger venu au secours d'un blessé alors que les gens du pays, religieux par surcroît, ne faisaient rien pour lui (cf la parabole dite du "Bon Samaritain" dans le chapitre 10 de l'évangile selon Luc) ? 

Rappelons-nous du reste sa propre histoire : c'est à l'étranger que ses parents ont dû trouver refuge alors qu'il n'était encore qu'un bébé et qu'on cherchait à le faire mourir.

Une question qui met en jeu notre salut 

N'est-ce pas Jésus qui a fait de l'accueil de l'étranger une question qui met en jeu notre salut éternel ?
N'a-t-il pas dit que ceux qui seront bénis à la fin des temps seront ceux à qui il pourra dire : "J’étais un étranger, et vous m’avez accueilli" ?
Les damnés seront ceux à qui il sera obligé de dire : "j’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli" (cf Matthieu 25).

Je reconnais que l'accueil des étrangers dans nos pays pose des problèmes et que cette réflexion ne les résout pas, mais,

De grâce,

Ne disons pas, et ne laissons pas dire, que c'est au nom de la foi chrétienne qu'on ferme notre coeur et nos portes à ceux qui fuient des situations dramatiques. 

S'il y a blasphème, c'est bien là qu'il se trouve !



Chargement en cours ...