En ce jour anniversaire de la Saint-Barthélémy

Il n'y a pas de termes assez forts pour dénoncer la barbarie de ces hommes qui tuent, massacrent, égorgent, violent... en Irak et ailleurs au nom de l'Islam. Que d'horreurs !  Quelle honte pour l'humanité !

Avant de jeter la pierre

J'ai toutefois de la peine à m'associer sans retenue aux discours de haine et de dénigrement vis-à-vis de l'islam et des musulmans.

Image (En ce jour anniversaire de la Saint-Barthélémy) Je suis mal à l'aise parce qu'on a fait des choses semblables autrefois au nom du christianisme. Ce 24 août me le rappelle hélas cruellement puisqu'il marque le triste anniversaire de la Saint-Barthélémy où en 1572 des protestants ont été massacrés par milliers en France au nom d'une autre manière de vivre le christianisme. A eux aussi on leur demandait d'abjurer la foi pour avoir la vie sauve.  Que de sang coulé au nom du Christ !

Aujourd'hui comme au 16ème siècle, on se sert de la religion (toutes les religions y passent) pour assouvir la haine et cacher ses ambitions politiques personnelles inavouables.

Ne nous trompons pas de cibles

Bien des musulmans réprouvent ce que certains qui portent le même nom qu'eux font au nom de leur religion. Ils voient ces islamistes comme les pires ennemis de l'Islam si je comprends bien la réaction de beaucoup d'entre eux. Ne devons-nous pas leur accorder le crédit de les croire ? 

Ceci étant, il y a des différences fondamentales entre l'Evangile de Jésus-Christ et le Coran de Mahomet. Je n'en noterai qu'une ici.

L'amour des ennemis est l'un des commandements de Jésus (hélas pas très bien observé par les chrétiens je le reconnais). C'est donc en dépit de l'Evangile dont ils se réclamaient que certains "chrétiens" en ont massacré d'autres au 16ème siècle (et parfois plus tard aussi). Je n'ai pas trouvé ce commandement d'amour jusqu'ici dans ma lecture du Coran.

Que ceux qui ont la chance de vivre de l'Evangile soient donc témoins actifs (en paroles, en actes et en attitudes) de l'amour du Christ pour tous les hommes ! C'est bien là ce que Jésus-Christ attend de ceux qui se réclament de lui.

Chargement en cours ...