Allô, souriez ! Allô, là-haut!

Image (Allô, souriez ! Allô, là-haut!)

Encore un appel qui m'informe que je suis sur la liste des invités pour participer à l'ouverture d'un nouveau centre à C. En fin de présentation je déclare: Désolée, mais je ne suis pas disponible jeudi.

Souriez quand vous décrochez

Image (Allô, souriez ! Allô, là-haut!)

Décrocher le téléphone en souriant vous déride et le sourire s'entend. L'appelant - ami , client ou …importun - se sent accueilli. Si c'est un grincheux, vous avez déjà pris une rasade de cordial avant d'encaisser.

Dans tous les cas, soyez poli et patient.

Pourquoi pas avec humour selon les jours. Ces personnes font un métier ingrat, elles doivent faire du chiffre et essuient continuellement des refus. Aussi, décliner l'offre ou le produit mais ne pas dévaloriser l'appelant.

Si c'est une proposition de volets ou de mutuelle, répondre aimablement, merci, vous venez juste d'en changer.

Quelques astuces pour se débarrasser des importuns.

L'autre jour, j'étais entrain d'avaler mon thé de travers et j'ai continué sur ce registre de gargarismes. C'est elle qui a raccroché!

A la 3° sollicitation du même centre d'appels, qui interroge: Vous habitez bien au 35, rue…Ah oui, mais vous serez aimable de rayer mon nom de la liste. Ou bien, Vous êtes M. Untel? Oui …vous posez le combiné et partez faire autre chose. C'est lui qui raccrochera après le long temps dans le vide.

Il m'arrive de compatir à la dureté de leur travail et de conclure néanmoins, Désolée, je ne donne jamais suite à ce genre d'appel.

Dans tous les cas, souhaitez une bonne journée,

une bonne soirée, un bon weekend, Pâques, Noël…Que l'autre ne se sente pas rabroué et puisse continuer sa tâche ingrate. Songez que c'est son gagne pain et pas forcément son pain blanc.

Image (Allô, souriez ! Allô, là-haut!)

L'époque du 22 à Asnières est depuis longtemps révolue et pourtant ce matin, désirant prendre des nouvelles de Jeanine rentrée hier de l'hôpital, c'est la voix de Police Secours qui répond. J'imagine le pire quand après un échange de questions-réponses le policier me confirme l'erreur d'aiguillage. Ouf!

Erreur d'aiguillage   

Image (Allô, souriez ! Allô, là-haut!)

Il y a une vingtaine d'années, je reçois un jour en Ile de France, un appel d'une dame qui appelait de Corse et croyait joindre sa cousine à Nice! Nous en avons ri toutes deux.

Une autre fois, c'est un fournisseur Suisse qui s'adresse à un client Belge via ma pomme en France! Charmant, il a regretté que je ne sois pas sa cliente.

Une fois encore, c'est un désespéré qui cherchait SOS Amitié. J'ai fait de mon mieux avant de lui signifier sa méprise.

Et pour finir, ce fournisseur de liqueur qui, en fin d'année, veut vérifier mon adresse et s'aperçoit que je suis un homonyme. Bon prince, il me fait livrer une bouteille en cadeau de fin d'année!

Image (Allô, souriez ! Allô, là-haut!)

Tout cela vaut pour des appels sur le fixe, les normes pour le téléphone mobile sont autres. Elles sont entrain de changer les relations et ça c'est un autre sujet.

Et notre ligne avec le ciel?

Qu'en est-il de notre ligne avec le ciel ? Démarrons-nous la journée par la lecture d'un verset et sa méditation? Histoire d'établir le contact matinal et de s'abreuver d'une rasade de tonique bienfaisant.  

Chargement en cours ...