J'aime mon prochain

Image (J'aime mon prochain)

Comme beaucoup d'entre nous, j'ai eu le privilège de recevoir une bonne éducation. Rien n'était trop strict à la maison mais tout enseignement était lié au respect et à la compréhension d'autrui. Les mots «  bonjour, au revoir, s'il vous plaît et merci «  constituaient la base. J'ai donc appris très tôt à marcher dans la lumière, même si quelques années plus tard, je me suis égaré dans les ténèbres. Marcher dans les ténèbres, c'est dire et faire ce que notre conscience et morale réprouvent.

Est-ce tellement mal d'avoir une bonne morale ?

Il semblerait que oui, pour certains en tout cas. Lorsque l'on place l'amour de son prochain en tête de liste de ses priorités ou que l'on pardonne plus facilement qu'on ne s'irrite, que l'on écoute et comprend l'autre plutôt que de parler et de condamner, cela relève-t-il d'une quelconque intolérance ou prosélytisme ? Comme un sacerdoce, je m'efforce de prôner le respect de l'autre, l'humilité, la compréhension ou l'altruisme. Pas facile car mon égoïsme naturel obscurcit souvent ma vision des choses !

Si notre but suprême est d'être en paix et en joie avec tous les hommes, pourquoi donc certains s'évertuent à faire la chasse aux chrétiens ?

Est-ce si mal de préférer l'amour à la guerre et la vérité au mensonge ? Est-ce tellement hors du temps de considérer l'intérêt de l'autre tout aussi important que son intérêt propre ?! Le bonheur que nous procure notre relation personnelle avec Jésus, et que nous souhaiterions partager avec tous, fait-il tellement tort que certains cherchent constamment à nous rabrouer, nous humilier, nous persécuter et nous massacrer ?!

Chacun est libre de faire ce choix

Pourquoi ne pas taper sur des personnes qui ne veulent en aucun cas répondre à la violence par la violence ? Est-ce tellement jouissif de se déchaîner oralement ou physiquement sur un homme ou une femme enchaînés par l'amour ?! Se sent-on quelqu'un d'important, de fort, d'intelligent ???

Quelle joie profonde peut-on éprouver à écraser l'autre ?!

Ne nous y trompons pas cependant, si le chrétien ne rétorque pas aux attaques de plus en plus évidentes, même en occident, telle la lionne défendant ses petits, Dieu, dans Sa justice, prendra fait et cause pour Ses bien-aimés, et rendra à chacun selon ses œuvres.

Et toi, veux-tu vraiment prendre le risque de lutter contre Dieu ?

Chargement en cours ...