Tolérance, jusqu'à quel point?

Image (Tolérance, jusqu'à quel point?) Peut-on tout tolérer ?

Et tout d'abord, avons-nous tous la même perception du mot tolérance ? Comme me disais un ami si justement, les mots évoluent et leur signification change avec le temps. Pour lui la tolérance aurait une connotation plutôt positive tandis que je la conçois comme une coupable faiblesse. 

Nous nous rejoignons cependant sur le fait... 

...qu'il est devenu très tendance d'accepter toutes exactions sous couvert de « Il faut bien que jeunesse se passe », « il a eu une enfance difficile » ou encore « Il y a plus grave que ça dans la vie». Oui, c'est un fait, il y a toujours plus grave, malheureusement ! 

 

Cette tolérance-là ne serait-elle pas du laxisme ?

Et du laxisme à la démission, il n'y a qu'un pas. La citation « Il suffit que les hommes de bien ne fassent rien pour que le mal triomphe » que l'on attribue à Edmund Burke est un beau contre-pied à la tolérance silencieuse et coupable. On laisse dire, on laisse faire. Par crainte de blesser ou de vexer, par peur de représailles. Parfois, on préfère tourner la tête, fermer les yeux, faire comme si de rien n'était...

 

Une forme de lâcheté aussi ?

Il est vrai qu’il faut du courage pour passer pour quelqu’un de sans cœur et sans amour parce qu’il n'accepte pas le mal sous quelque forme que ce soit. Être taxé d’intolérant est le prix à payer pour celui qui ose réagir. Le fait de se dire chrétien n’arrange rien ! 

 

Comment peut-on parler d'amour et être intolérant...

Peut-on aimer le pêcheur et haïr son péché ? Est-il concevable d'apprécier une personne dans son ensemble et farouchement détester l'un de ses comportements, actions, idées... ? J'en suis convaincu ! On peut aimer les personnes sans tout épouser d'elles. Il n'y a ni paradoxe ni ambigüité dans cet état de fait. Je peux détester les épinards sans être maraîchophobe !

Et Dieu dans tout ça ?

La Bible dit de Dieu qu’il est patient et magnanime, il pardonne et compatit, il est miséricordieux et bon. En un mot, Dieu aime. Il aime les pêcheurs que nous sommes. Tous. Sans exception. Sans distinction.

Il nous aime d'un amour inimaginable. Aucun mot ne saurait l’expliquer, le comprendre.

La Bible révèle aussi que Dieu exècre le péché au plus haut point. Aucun compromis avec le mal, quel qu'il soit et d'où qu'il vienne. Pas la moindre trace de tolérance chez lui envers le péché. Que nous, les hommes, le considérions comme grave ou pas, véniel ou mortel, avec ou sans conséquences, le péché est un zéro absolu pour Dieu. Non seulement les péchés d'action et de langage mais aussi ceux que nous pouvons commettre en pensées.

 

Sans compromis.

À force d'appeler bien ce qui est mal, l'homme perd ses repères et accepte tout et n'importe quoi. Cette tolérance-là n'est plus une qualité de grandeur d'âme tout comme le laxisme n'est pas de l'amour. Nous avons besoin de retrouver des marques saines, un chemin balisé, un peu de discipline aussi. Dieu ne nous a pas donné les 10 conseils ou les 10 suggestions, mais, pour notre plus grand bien, il nous a donné les 10 commandements. 

Sachons l'écouter !

 

Chargement en cours ...