16 mai 1900. Naissance du scoutisme

Image (16 mai 1900. Naissance du  scoutisme)

Le siège de Mafeking par 3 000 soldats boers du 13 octobre 1899 au 16 mai 1900 fut un des épisodes de la Deuxième Guerre des Boers et marqua la naissance du scoutisme.

 Dans la ville britannique frontalière assiégée, le colonel Robert Baden-Powell a réquisitionné tous les hommes valides pour leur confier un rôle militaire. La ville essaie de vivre un semblant de normalité entourée par une zone de sécurité et des réseaux de tranchées.

Pour le transport du courrier et assurer la liaison entre le colonel et les avant-postes, il décide d’utiliser la fougue des jeunes garçons de Mafeking. Âgés de 9 à 15 ans, ces jeunes appelés "Cadets de Mafeking" s’engagent et reçoivent un semblant de formation militaire (ne pas être à découvert, obéissance, uniforme) et leurs qualités physiques (vitesse, réflexe) sont améliorés par des jeux et une émulation. Baden-Powell en fait une unité d’éclaireurs (scout en anglais). C'est ce terme "éclaireurs" que Baden-Powell utilisera 8 ans plus tard, lorsqu'il lance le scoutisme. Les missions les plus dangereuses nécessitant de traverser les lignes ennemis restent confiées aux coureurs indigènes.

Après la fin du siège, Baden-Powell rentre au Royaume-Uni où il met en place les fondements du mouvement scout.

Chargement en cours ...