Hors-série n°1 - Une autre manière d'être chétien en France: un survol de l'histoire baptiste (1810-1950)

4e trimestre 1999
Numéro lu 4916 fois

Édito

Voici le premier Cahier « Hors série »

Avec les numéros réguliers, nous souhaitons vous proposer des articles variés quant aux sujets traités, aux auteurs et parfois aux orientations choisies. Mais il peut arriver qu’un thème puisse nécessiter un traitement plus long. Une fois par an, nous nous permettrons donc de vous proposer un hors série, sorte de document d’étude d’une trentaine de pages qui pourra également être plus largement diffusé auprès de personnes intéressées par une question mais qui ne liraient pas (encore) les Cahiers régulièrement.

Les Eglises évangéliques souffrent assez largement en France d’une sorte d’amnésie. Elles ont une histoire, mais pour diverses raisons ont eu tendance à l’ oublier. Et tout se passe bien souvent comme si rien n’existait entre les temps bibliques et nous, comme si nos communautés étaient nées spontanément avec la dernière édition de la Bible. Cette sorte de naïveté peut certainement avoir aussi ses bons côtés, mais elle présente nombre d’inconvénients. Le respect que nous devons à nos « pères » commence avec le devoir de mémoire et la maturité ne vient que lorsqu’on est devenu capable d’affronter son passé avec ses lumières et ses ombres.

Sébastien Fath, chercheur au CNRS, nous propose, en attendant la sortie sous forme de livre de sa thèse de doctorat sur le même sujet, de prendre conscience de nos bientôt deux siècles d’histoire baptiste française et pour cela de retrouver notre mémoire de 1810 à 1950. Cette tradition baptiste a aujourd’hui des descendants directs mais nombreux sont ceux dans le « monde évangélique » qui, pour ne pas porter le nom de baptistes, n’en sont pas moins également les héritiers. Aux uns comme aux autres et à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire, nous proposons ce rapide voyage dans le passé des Eglises baptistes de France.

Louis Schweitzer 

Chargement en cours ...