Piste d’animation pour les groupes de maison

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

Quelle vocation pour les groupes de maison, et comment penser leur place singulière dans le projet pédagogique et spirituel global de l’Église, notamment aux côtés de la prédication et de l’étude biblique ?

Dans l’article qui suit, Michaël Demange, pasteur de la Fédération baptiste à Perpignan, nous expose une initiative nouvellement prise dans leur assemblée : penser et vivre le groupe de maison comme le prolongement de la prédication dominicale, le lieu pour réfléchir à sa mise en pratique. L’objectif étant d’encourager chacun à grandir en tant que disciple de Jésus-Christ et à mûrir, dans l’échange, un véritable projet de croissance spirituelle. Pour ce faire, il nous offre quelques pistes utiles en vue de l’élaboration de canevas d’animation pour ces groupes, tout en réfléchissant au rôle spécifique que tiendront leurs animateurs.

Piste d’animation pour les groupes de maison

Les membres de l'Église baptiste de Perpignan se sont vus proposer cette année une formule un peu particulière pour les groupes de maison. En effet, le programme de ces réunions qui ont lieu tous les 15 jours sera lié au thème de la prédication du dimanche précédent. Voici les éléments qui nous ont amenés à prendre cette décision, la manière dont nous l'avons mise en place ainsi que le guide à destination des animateurs.

Les éléments de la prise de décision

  • Le rôle que nous avons attribué aux groupes de maison est d'être le lieu d’encouragement pour chacun à grandir en tant que disciple de Jésus-Christ. Par l'instauration d'un climat de confiance et de bienveillance, les participants peuvent y trouver un lieu pour s'encourager dans leur désir de mettre en pratique l'enseignement des Écritures dans leur vie.
  • Ainsi, bien que l'enseignement qui y est donné soit centré sur la Bible, le groupe de maison n'est pas le lieu de l'étude biblique traditionnelle (celle-ci existe par ailleurs). Au-delà de la compréhension du texte, le travail doit porter essentiellement sur la mise en pratique de celui-ci.
  • De plus, afin d'augmenter le nombre de groupes de maison, nous avions décidé que la compétence des responsables serait davantage de l’ordre de l'animation, de l'encadrement et de l'accompagnement, plutôt que de la production à proprement parler du contenu de l'étude.
  • Après une année à étudier un thème à partir d'un livre chrétien, le sentiment général était qu'il serait bon de revenir à l'étude de textes bibliques.
  • En parallèle, le groupe de prédicateurs désirait entrer dans une série de prédications suivies.

La formule retenue

Après concertation des différents intéressés, voici ce que nous avons décidé de mettre en place dès l'année suivante. Nous avons établi un programme de prédications à partir de la première épître de Pierre, celles-ci ayant lieu un dimanche sur deux. Le prédicateur, pour faciliter le travail des animateurs, fournit un canevas d'animation contenant un court résumé de sa prédication, ainsi que quelques pistes de réflexion en vue de la mise en pratique. Pour ceux qui n'ont pas pu assister à la prédication du dimanche, celle-ci est envoyée à tous les membres en format audio et texte.

L'étude est prévue pour se dérouler en trois temps :

  • Premièrement, le groupe se remémore le passage étudié qui est ensuite lu ensemble. Ceux qui le désirent peuvent déjà évoquer devant le groupe les idées marquantes du texte qu'ils ont retenues à sa lecture ou lors de la prédication. Ensuite, le résumé de la prédication est lu, ce qui permet de profiter du travail d'exégèse du prédicateur et de stimuler la réflexion. Dans cette partie, il est important que le groupe se focalise sur le texte et non sur la prédication. L'objectif étant non pas de s'orienter vers une critique de la prédication, mais vers une juste compréhension du texte enrichie de la perception de chacun. La prédication est un travail préalable qui permet aux participants de ne pas découvrir le texte le jour même mais d'avoir eu le temps de se l'approprier à l'avance et bien sûr de profiter du travail d'exégèse du prédicateur.
  • Dans un deuxième temps, la réflexion du groupe se porte sur ...

Vous aimerez aussi

Le mot francisé de "cène" révèle la distance qui sépare la pratique...
S’il  fallait  trouver  un  dénominateur  commun  aux  divers ...
Comme tout le monde, il m’est arrivé d’aller dans des Églises que je ne...
Je comme Unique, La maturité dans nos relations Jeanne Farmer, Empreinte -...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...