Prédication interactive : quoi, pourquoi, comment ?

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

Petite histoire... Lors d'un cours de missiologie dans le cadre de mon doctorat, en 2009, un collègue implanteur partage avec la classe sa méthode d'évangélisation et d'implantation d'Églises parmi les tribus nomades du Nord-Mali à partir des techniques de l'oralité. Je suis fasciné. Le concept est simple : (1) je raconte une histoire biblique à un groupe, (2) celui-ci la restitue fidèlement, (3) je pose quelques questions d'observation en interaction avec l'auditoire, (4) j'apporte l'interprétation, (5) nous réfléchissons ensemble à des pistes d'application, (6) nous nous lançons le défi de (7) mettre en pratique la leçon et (8) raconter l'histoire autour de nous. Avant de commencer la prochaine leçon, (9) je m'assure que l'enseignement précédent a bien été mis en pratique. Transmission, interaction, mise en pratique, reproduction. Mon coeur palpite. J'avais entendu parler de l'oralité dans les conférences multiplex du Mouvement de Lausanne sur l'Évangélisation du Monde au Cap(1), je l'avais brièvement étudiée dans mes cours de Master. Mais là, en pleine réflexion sur un prochain projet d'implantation d'Église dans une des villes les plus pauvres de la région Centre-Val de Loire, je me dis que j'ai peut-être trouvé une clé de plus pour évangéliser les Lochois...

Prédication interactive : quoi, pourquoi, comment ?

Tout implanteur lutte avec ces questions : comment mieux communiquer toute la Parole de Dieu au public qu'il souhaite atteindre ? Comment s'assurer qu'il ait compris ? Qu'arrivé au mercredi de la semaine suivante, il n'oublie pas la prédication ? Que la Parole non seulement informe, mais aussi transforme les auditeurs ? Plus encore, qu'ils la mettent en pratique et l'enseignent encore à d'autres ? Comment prêcher à des enfants présents au culte tout en touchant leurs parents ? Comment stimuler intellectuellement les plus avancés tout en encourageant ceux qui ont décroché au collège depuis des lustres ? Autant de questions importantes, cruciales, vitales pour le succès d'une implantation qui se veut pérenne.

Alors, que vient faire l'oralité au pays de Rabelais ? Quel rapport entre les Tourangeaux de Loches et les Fulani d'Afrique ? Pas grand-chose sinon la fascination pour les histoires. Alors je me dis : pourquoi pas !

PREMIÈRE PRÉDICATION À LOCHES (OCTOBRE 2010)

Restitution

• Écoutez bien cette histoire. Elle se passe quelque part en Galilée, à Cana. Écoutez bien cette histoire parce qu'après je demanderai à deux personnes de me la raconter. Un enfant, et un parent ! Alors écoutez bien...

"Il y eut un mariage à Cana, en Galilée. La mère de Jésus était là, et on avait aussi invité Jésus et ses disciples à ce mariage. À un moment donné, il ne resta plus de vin. La mère de Jésus lui dit alors : "Ils n'ont plus de vin".

Mais Jésus lui répondit : "Mère, est-ce à toi de me dire ce que j'ai à faire ? Mon heure n'est pas encore venue". La mère de Jésus dit alors aux serviteurs : "Faites tout ce qu'il vous dira".

Il y avait là six récipients de pierre que les Juifs utilisaient pour leurs rites de purification. Chacun d'eux pouvait contenir une centaine de litres. Jésus dit aux serviteurs : "Remplissez d'eau ces récipients". Ils les remplirent jusqu'au bord. Alors Jésus leur dit : "Puisez maintenant un peu de cette eau et portez-en au maître de la fête". C'est ce qu'ils firent.

Le maître de la fête goûta l'eau changée en vin. Il ne savait pas d'où venait ce vin, mais les serviteurs qui avaient puisé l'eau le savaient. Il appela donc le marié et lui dit : "Tout le monde commence par offrir le meilleur vin, puis, quand les invités ont beaucoup bu, on sert le moins bon. Mais toi, tu as gardé le meilleur vin jusqu'à maintenant !"

Voilà comment Jésus fit le premier de ses signes miraculeux, à Cana en Galilée ; il manifesta ainsi sa gloire, et ses disciples crurent en lui" (Jean 2.1 -1 1 , BFC).

Répétition

• Qui veut répéter l'histoire ?

Tous les enfants au premier rang lèvent le doigt. J'en prends une au hasard. Restitution parfaite. Tout le monde applaudit. Je cherche en vain un parent. Personne ne veut se ridiculiser. J'insiste. Un évangélique pur jus se dénonce. Il se lance et se fait couper sans arrêt par les enfants.

• T'as oublié de dire "Mon heure n'est pas encore venue" !

• Il n'y avait pas huit mais six récipients !

• Il n'a pas écouté l'histoire !

Les enfants corrigent les devoirs des parents. Je souris.

Observation

• J'enchaîne.

• Qu'est-ce qui vous frappe dans cette histoire biblique ?

• Dieu est d'accord qu'on se mette une cuite ! dit Gérard le boute-en-train. Tout le monde pouffe de rire.

• La façon dont Jésus parle à sa mère, ça ne se fait pas quand même ! dit Françoise une mère célibataire.

• "Faites tout ce qu'il vous dira" dit Marie. Et ils l'ont fait ! s'exclame Isabelle qui découvre les évangéliques pour la première fois.

• C'est quoi des rites de purification ? demande le petit Alexandre.

Fascinant de voir les uns répondre aux questions des autres. Je me croirais dans un match de tennis. Dans le rôle de l'arbitre.

Je prends la balle au bond, la remets au centre. Place à l'interprétation.

Interprétation (message)

Bienvenue en Touraine, le pays du bon vivre ensemble ! La Touraine, c'est le pays du vin, le pays de Rabelais !

Lui qui rappelait que : "Le vin est ce qu'il y a de plus civilisé au monde" ou que "Lever matin n'est point bonheur, boire matin est le meilleur".

Ah, que ferions-nous si le vin venait à manquer en Touraine, mes amis ? Je vous le dis, plus de civilisation, plus de bonheur, plus de meilleur ! Imaginez que cela nous arrive en plein milieu d'un mariage... La catastrophe ! Ce serait comme si Dieu nous abandonnait lâchement !

Autres temps, mêmes circonstances. Bienvenue à Cana, le pays de Jésus de Nazareth.

Jésus est invité à un mariage. Pas si vite... inviter Jésus à son mariage, c'est risqué. Est-ce que Jésus aime la fête ? Est-ce qu'il aime la bonne chère, le bon vin ? N'est-il pas plutôt d'un autre temps ? D'un autre monde où tout est gris et triste ? Non, nous dit la Bible. Jésus aime la fête ! Il aime se réjouir avec ceux...

1. http://conversation.lausanne.org/en/home/orality

Vous aimerez aussi

Prêcher est certainement une des missions essentielles des pasteurs, largement...
La prédication est un des actes essentiels et régulier du ministère pastoral....
La société dans laquelle nous évoluons brille de mille images : panneaux...
Brian Chapell, Prêcher. L’art et la manière, Charols, Excelsis, 478 pages,...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...