Combien de baptêmes le jour de la Pentecôte ? 2/2

Complet
Note : 40
( 1 vote )

L'article de Robert Woollven, paru dans un récent carnet (n°23) sur "Combien de baptêmes le jour de la Pentecôte?", invitait les lecteurs à communiquer leurs réactions. Voici les remarques de Christopher Spencer à ce sujet.

Combien de baptêmes le jour de la Pentecôte ? 2/2

I - LES "PROBLÈMES DE COMPRÉHENSION" SONT-ILS RÉELS ?

a) En ce qui concerne la prédication de Pierre :
* J'ai prêché moi-même à quelque 2.000 personnes, sans système d'amplification.
* Mes livres d'Histoire de l'Église racontent que John Wesley a parfois prêché aux foules de plus de 10.000 personnes!
* Un petit calcul géométrique indique que si 3.000 personnes se sont arrangées en demi-cercle devant Pierre, avec un mètre carré par personne, les plus éloignées ne seraient qu'à 45 mètres de l'apôtre: une distance moyenne, qui ne devrait pas donner trop de difficulté à un prédicateur.

b) En ce qui concerne l'eau :
* Mon Atlas Biblique indique six ou sept bassins d'eau à Jérusalem, dont le plus grand était de quelque 100 mètres de long et 50 mètres de large.
* La tradition talmudique parle de l'importance des bains rituels de purification: nous pouvons donc supposer plusieurs endroits à l'intérieur où un baptême aurait été possible.

c) Qui a baptisé une telle foule ?
* En Actes 2:1, le "tous" doit être le groupe de 120 personnes déjà indiqué en Actes 1:15. Il n'y a rien dans le texte pour justifier une interprétation qui limite l'expérience de la Pentecôte aux seuls douze apôtres.
* Ayant participé aux cérémonies de baptême de plusieurs centaines de personnes à la fois, je
peux confirmer que cinq minutes par personne sont bien suffisantes. En ce cas 120 disciples pourraient baptiser 3.000 convertis en un peu plus que deux heures. (Les douze seuls ne pourraient pas le faire dans une seule journée).

d) La réaction des autorités :
• C'était le jour de la Pentecôte! Il y avait à Jérusalem des foules énormes qui étaient bien en fête.
• Les autorités juives avaient, sans doute, des cérémonies à faire dans le Temple.
• Quant aux autorités romaines, avaient-elles la connaissance du milieu pour différencier entre la foule juive qui fêtait et ces nouveaux chrétiens. juifs aussi, qui fêtaient à leur façon.

Mais il y a une critique plus importante: les questions posées se basent sur une interprétation du passage comme parlant d'une seule prédication par Pierre à une foule énorme, suivie d'une seule grande cérémonie de baptêmes pour 3.000 nouveaux croyants. Actes 2:40 indique que le sermon que nous lisons n'était pas tout ce que Pierre dit ce Jour-là. Combien de fois a-t-il prêché l'Évangile pendant la journée, et à combien d'endroits? Et les autres apôtres et disciples ne parlaient-ils pas aussi? Il est plus facile de penser à des petites réunions partout dans la ville, et des baptêmes de quelques dizaines à la fois, à plusieurs endroits, pendant toute la journée. En ce cas il n'y a plus un "attroupement".

II - LES "PARENTHÈSES ANTICIPATOIRES" DE LUC

a) En Luc 1:57-68, c'est vrai que les versets 65 et 66 parlent de ce qui s'est passé pendant les Jours et les semaines après l'événement des versets 57-64. Mais, rien ne nous indique à quel moment Zacharie a prophétisé: ce n'était pas obligatoirement le même Jour! Avec la possibilité d'un délai entre les versets 64 et 67, la parenthèse est moins certaine.

b) En Luc 4:31-39. la parenthèse est bien claire.

c) Quand on se demande s'il y a une parenthèse en Actes 2:41, on doit en admettre la possibilité. Mais, en comparaison avec les passages de l'Évangile, il y. a une différence importante. En Luc 4, ça ne pourrait point se produire le même jour. En Actes 2. nous ne pouvons pas dire que le baptême de 3.000 personnes était impossible.

III - LE BAPTÊME LE MÊME JOUR QUE LA CONVERSION ?

a) Deux passages en Actes parlent clairement des baptêmes qui ont eu lieu le même Jour (ou la même nuit) que la conversion:
- Actes 8:38 (sauf si nous imaginons qu'ils "continuaient leur chemin" (y. 36) pendant plusieurs jours.
- Actes 16:33 ("aussitôt).

b) Paul fut baptisé trois Jours après sa vision de Jésus, mais immédiatement après qu'Ananlas l'avait guéri (Actes 9:18, 22:16).

c) En Actes 10:48 Pierre semble ordonner le baptême immédiat de Corneille (mais "il reste quelques jours auprès d'ami.

d) Tous les autres passages en Actes qui parlent du baptême ne donnent aucune indication chronologique.

IV - CONCLUSIONS

Nous devons reconnaître que ces premiers chrétiens, convertis le Jour de la Pentecôte, étaient tous des juifs pieux (car ils avaient fait le pèlerinage pour être à Jérusalem ce jour-là. Ils croyaient en Dieu, ils connaissaient la Loi et les prophètes, ils attendaient la venue du Messie. Avaient-ils besoin d'une préparation avant leur baptême? C'est aussi le cas de Paul.

Les cas de l'eunuque éthiopien, et du geôlier à Philippes sont plus difficiles à justifier ¬mais dans chaque cas la situation était urgente. Il a fallu un baptême tout de suite - ou jamais!

Je trouve, dans les Actes, trois principes qui peuvent nous guider dans notre pratique:

1) Le baptême (dans l'eau, ou de l'Esprit) est Intimement lié à la conversion, et Jamais à la catéchèse! Nous pouvons exiger que quelqu'un montre sa compréhension de la foi - et non pas exiger qu'il suive des certains cours de formation biblique et doctrinale.

2) En cas de besoin, rien ne nous empêche de baptiser immédiatement un nouveau converti.

3) Mieux tôt que tard! Si le baptême scelle et fortifie la foi, le nouveau chrétien a besoin d'être baptisé peu après sa conversion.

 

 

 

 

Vous aimerez aussi

C’est le pasteur Alain Nisus, professeur assistant à la Faculté Libre de...
Il y a plusieurs années déjà le Conseil de la Fédération des Eglises...
Ce premier texte sur le baptême a déjà été publié dans le n° 3 des...
Le pasteur Anthony R. Cross, Docteur en théologie, est professeur au Centre for...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...