Le Dieu de l’enfant, Il n’est pas celui qu’on croit

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Nicole Fabre : Le Dieu de l’enfant, Il n’est pas celui qu’on croit, 

Paris, Albin Michel, 2005 (141 p.).

Le Dieu de l’enfant, Il n’est pas celui qu’on croit

Ce livre est édité dans la collection intitulée « questions de parents » d’un grand éditeur parisien. Peut-être ne l’auriez-vous donc pas acheté si vous n’aviez pas d’enfants en bas âge. Or, l’intérêt de ce petit livre dépasse de loin la catéchèse et l’éducation des enfants. Il s’adresse en fait à toutes les personnes qui peuvent s’intéresser aux idées sur Dieu que les gens peuvent avoir dans la tête, qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes. C’est dire à quel point, les responsables d’Église peuvent être concernés.

L’auteur, Nicole Fabre, est psychanalyste et psychothérapeute. Elle s’occupe d’enfants et d’adultes. Elle a également donné des cours dans des facultés de théologie catholique. 

L’essentiel de son propos est de nous montrer que l’idée que les enfants se font de Dieu trouve sa source bien au-delà de ce que les parents ou catéchètes souhaitent transmettre. Mais elle va plus loin. L’idée que nous nous faisons de Dieu est fortement liée à l’enfant que nous avons été (et que nous sommes encore). Et derrière des idées bien conformes, demeurent - et demeurent efficaces - d’autres perspectives qui orientent nos comportements. 

Ceux qui prennent soin des enfants, les leurs ou ceux de l’Église, et cherchent à leur transmettre leur connaissance de Dieu, pourront faire leur profit de ces réflexions. Ils comprendront que le discours qu’ils tiennent est certes important, mais que bien d’autres choses viennent se joindre à lui pour former une image de Dieu dans l’esprit des enfants. Ils comprendront également que certaines formules, généralement reçues, peuvent avoir des conséquences inattendues. 

Mais ceux qui accompagnent d’autres personnes seront ainsi rendus attentifs à la complexité des idées de Dieu qui demeurent en chacun et la source de bien des problèmes peut se trouver dans ces images de Dieu que nous gardons en nous et qui sont parfois fort éloignées de l’Évangile. 

Tous pourront également réfléchir à leur propre idée de Dieu. Nous la croyons fondée, biblique, mais sommes-nous sûrs qu’elle n’a que la révélation pour origine ?

L’auteur propose beaucoup d’exemples et chaque chapitre s’enracine dans des situations réelles. Un livre donc facile à lire, mais sur lequel il sera bon de revenir. Il n’est pas interdit d’être, à l’occasion, d’un avis différent sur tel ou tel point, mais on sort de cette lecture enrichi d’une compréhension nouvelle de la complexité du cœur et de l’esprit humain. 

Vous aimerez aussi

Sous la direction de Hannes Wiher, Excelsis, 2012, 310 p., 22 €. Vers une...
Jean Calvin, Institution de la religion chrétienne mise en français moderne...
Christopher Wright, Excelsis, 2012, 696 p., relié, 36 €. Fil conducteur du...
Professeur d’espagnol, Philippe Ariño consacre beaucoup de temps à...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...