Vivre la cène aujourd'hui

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Vivre la Cène aujourd’hui - Claude Vilain *
Je sème, Genève, 2009, Dossier Vivre, 30, 126p.

* Cette recension a d’abord paru dans PLV. Elle est reproduite avec son aimable autorisation.

Présenté par ASUNCIÓN CALVO, membre de l’EEL de Paris.

Vivre la cène aujourd'hui

Une fois n’est pas coutume, je vous engage à commencer ce livre par la fin ! Très précisément par la « conclusion en forme de témoignage » dans laquelle l’auteur explique le constat qui l’a conduit à vouloir écrire ce livre  - « Nous vivons mal la cène » - et le cheminement spirituel qui lui a fait prendre conscience du peu de profondeur avec laquelle nous prenions le repas du Seigneur. Nous l’avons dépouillé de tout contenu, nous en avons fait une « coquille vide », et on ne se nourrit pas du vide ! Ce repas ne devrait plus être le « parent pauvre » de nos cultes, coincé entre la prédication et les annonces.

Passé – présent – futur

En passant en revue les différents textes qui parlent de la cène dans le Nouveau Testament, l’auteur souligne l’importance de ce repas trop riche de sens pour être pris à la légère. Trop souvent la cène n’est vécue que comme un acte de mémoire par peur d’une confusion entre le pain et le vin et le corps et le sang du Christ. Si elle appartient au passé par les évènements qu’elle commémore, elle s’attache au présent par la communion au corps et au sang du Christ et elle annonce le futur comme préfiguration du repas du Royaume. Il nous faut rappeler ces trois temps dans nos célébrations et ne pas craindre de marquer le présent de cette communion. L’invitation à « demeurer » dans le Christ, comme lui-même demeure en nous, est de l’ordre de l’intimité radicale […] Ce pain que nous partageons, ce vin que nous buvons ensemble, dans la matérialité des éléments présents, sont une invitation claire à faire de notre communion avec Christ « notre nourriture » et « notre vraie boisson ». Rien de magique en cela.

Combattre l’oubli et le doute

Les chapitres suivants insistent sur le rôle essentiel de la cène pour combattre deux grands dangers qui menacent notre vie chrétienne : l’oubli et le doute. Le culte est pour beaucoup d’entre nous le seul moment où nous prenons vraiment le temps de nous tourner vers le Seigneur. Il faut donc que notre rédemption y soit rappelée ainsi que l’engagement de Dieu qui « se tient à la porte et qui frappe », qui prend ce repas avec nous. La cène nous permet de combattre l’oubli car c’est une invitation claire à ancrer notre foi dans une histoire à la fois universelle, et en même temps tout à fait personnelle […] à entrer dans le mystère de la croix, pour en rappeler toute l’actualité. […] En prenant le pain et le vin […] nous nous rappelons comment le Seigneur nous a conduits du doute à la foi. Elle s’inscrit dans la tradition juive de l’accueil à la table comme signe d’intimité. Le Christ lui-même nous invite à sa table, se faisant mendiant de notre réponse. Cette image ne nous est pas familière mais elle nous rappelle que Dieu ne force pas notre porte ; il ne s’impose pas, mais il nous offre la pleine communion d’un amour retrouvé.

Quelques considérations pratiques

Claude Vilain propose pour finir quelques considérations pratiques sur la célébration de la cène, sur la joie qui doit y présider, sur le véritable sens des mises en garde et de l’examen de conscience auquel nous sommes invités. Celui-ci doit nous permettre de faire l’expérience du pardon de Dieu et de repartir dans une communion renouvelée avec Dieu et nos frères et sœurs. Il ne doit pas nous conduire à ne pas participer mais au contraire à boire et à manger, dans la joie de celui qui se sait aimé et pardonné !

Loin d’une réflexion abstraite et intellectuelle sur la cène, ce livre nous invite à vivre autrement ce moment, individuellement et en communauté.

Vous aimerez aussi

Saïd OUJIBOU Lettre à propos de : l’islamisme, l’islamophobie,...
Les Pères des premiers siècles ont marqué de leur empreinte toute la pensée...
Billy Graham, pape protestant ?, Sébastien Fath Albin Michel, Sciences des...
David Brown, Éditions Clé, (collection IBG), Lyon, 2014, 196 pages, 13,90 €....

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...