Livre n°33 : Gouttes de rosée - Pour consoler

2ème trimestre 2013
Numéro lu 3859 fois

Édito

Le présent recueil* a pour but principal de consoler. Que veut dire consoler ? 

On console quelqu’un lorsqu’il passe par la souffrance à la suite d’une maladie, d’un deuil, d’un échec, de difficultés dans le service, dans l’amour

Consoler c’est soulager, alléger le poids de la douleur, adoucir la peine par sa présence, sa compassion et ses paroles, en portant le fardeau avec ceux qui souffrent. C’est éventuellement même apporter un réconfort qui fera disparaître la peine éprouvée.  

La consolation suppose une relation de confiance et d’amitié entre le consolateur et la personne.

Dans la Bible la consolation est associée à l’espérance. Consoler, c’est redonner à l’autre de l’espérance, pour qu’il se familiarise avec sa nouvelle situation et retrouve le courage de vivre, mais également pour aider l’autre à mieux voir et à regarder plus loin que la vie présente (Retour du Christ, résurrection des corps, Ciel, récompense).

La Bible nous parle d’un Dieu qui nous réconforte dans toutes nos situations. Il l’a fait par l’envoi de Jésus le Messie, et en tenant sa promesse d’envoyer un autre consolateur, le Saint-Esprit

Notre souhait est que chaque lecteur trouve dans le Dieu vivant révélé par Jésus-Christ, celui qui console. Beaucoup peuvent témoigner que c’est souvent après une épreuve, et alors qu’ils vivaient dans l’insouciance, qu’ils ont commencé à chercher « les consolations de la religion » et ont trouvé la foi. Dans le Christ vivant.

José Loncke

* À chaque fois que c’était possible, nous avons indiqué l’auteur de la citation. Nous y avons renoncé lorsque celui-ci n’était pas suffisamment avéré.

Articles complets en ligne

Douleur

Douleur
• Il n'est pas de douleur amère / Que tu (Jésus) ne veuilles partager ;   C'est toi seul qui peux soulager / Notre angoisse et notre misère. Eugène Bersier • Parfois Dieu permet un coup...

Consolation

Consolation
• Le jour le plus heureux de ma vie a été celui où j’ai compris que mes capacités personnelles, ma bonté personnelle, ma moralité personnelle, étaient insuffisantes aux yeux de Dieu ; je...
Chargement en cours ...