2003. Le Psaume 23 fait son cinéma

Complet
Note : 40
( 1 vote )
2003. Le Psaume 23 fait son cinéma
« Le Seigneur est mon berger, je ne manquerai de rien... ». Sans contestation aucune, c’est le Psaume le plus célèbre, celui que l’on mémorise le plus aussi. Il apporte le plus grand réconfort devant les situations les plus douloureuses.
L’auteur du Psaume considère son existence tout entière, avec ses incertitudes, ses peines et ses joies, et elle lui apparaît comme un pèlerinage vers la maison du Seigneur.
Dans le monde anglo-saxon, le Psaume 23 dans sa version anglaise (King James Version) est connu parce que les protestants ont grandement poussé à rendre la Bible disponible dans les langues vernaculaires.
Mais si le Psaume 23 est aussi connu, c'est aussi parce que c’est celui qui est quasiment systématiquement lu lors des cérémonies d'enterrement dans tous les films américains dans lesquels on trouve une scène d’enterrement.
Toutes les Églises chrétiennes utilisent le Psaume 23 lors des funérailles.
C’est notamment lui qui est lu dans « Les feux de l’amour » du 14 novembre 2015, intitulé, « L’enterrement de Katherine Chancellor » et dans le film américain, « Big Fish » (2003), lors des funérailles d’un des personnages.
À noter que Jésus s’est présenté lui-même comme le bon berger qui donne sa vie pour ses brebis. Il nous ouvre ainsi à une nouvelle possibilité de lecture du Psaume.

Vous aimerez aussi

La ville à l’époque de Jésus La vie « citadine » n’était pas facile...
– La notion de sacrifice consiste à tenter de restaurer la pureté, la...
On peut admirer encore aujourd’hui dans l’enceinte de l’hôpital Cochin...
Parler de loi, c’est parler de morale Dans un premier temps, je veux surtout...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...