Le bouddhisme - Avant-propos

Complet
Note : 50
( 2 votes )
Le bouddhisme - Avant-propos

Le bouddhisme est une religion d'Asie de plus en plus présente dans nos sociétés occidentales. J'ai conscience que le regard de chrétien que je porte sur lui en est un parmi bien d'autres.

Dans une première partie, je témoigne comment, après avoir été longtemps fasciné par le bouddhisme, j'ai été surpris par l'Évangile. Tant et si bien que j'ai reconnu Jésus de Nazareth, comme vivant aujourd'hui et digne d'autorité sur ma vie.

Dans la deuxième partie, j'essaie de situer le bouddhisme dans son contexte. Ma sensibilité chrétienne s'y reconnaît, entre autres, par l'importance accordée à l'étude historique. Le christianisme est une religion du livre et il insiste notamment sur la révélation de Dieu dans l'histoire. Cet intérêt marqué pour l'histoire me conduit à porter un regard historique sur le Bouddha, les écrits qui lui sont rattachés, ainsi que sur les développements du bouddhisme depuis la vie de son fondateur jusqu'à son essort en Occident. Dans cette enquête, j'ai eu le souci d'être le plus objectif possible, tout en reconnaissant que, si une vérité historique existe, elle n'est pas toujours à notre portée...

Dans la troisième partie, je m'efforce d'amorcer un dialogue avec l'enseignement du Bouddha en considérant un de ses enseignements les plus connus : « Le sermon sur les quatre nobles vérités ». La lecture de ce texte nous donne l'occasion de confronter les visions bouddhiste et chrétienne du monde.

Ce bref parcours dans le monde du bouddhisme sera certainement dépaysant pour le lecteur non initié, tant les cultures bouddhiste et chrétienne sont différentes. Pour parler du bouddhisme, il m'a paru important d'introduire quelques concepts clefs. Ils sont translittérés du pali*, leur langue d'origine. Pour aider le lecteur, ces mots seront toujours en italique dans le texte. Le sens apparaîtra généralement dans la phrase, au moins pour leur première apparition. Dans ce cas, le mot pali est souligné et le sens est aussi en italiques. Sinon, le lecteur est invité à consulter le glossaire en dernières pages.

Dans la quatrième partie, le lecteur découvrira les témoignages d'amis qui ont découvert Jésus-Christ depuis un arrière-plan bouddhiste. Je tiens à remercier ici Pénélope, Wasin et Christian pour leur disponibilité à nous raconter l'histoire de leur rencontre avec Jésus de Nazareth. Pénélope et Wasin sont nés dans une société bouddhiste. Christian fait partie de ces Français de souche qui, comme moi, ont été fascinés par Siddârtha Gautama. Leurs témoignages sont précieux pour enrichir ce regard chrétien sur le bouddhisme que nous proposons. Le lecteur pourra juger au-delà de la diversité des parcours de ce qui les unit.

* Le pali était la langue ordinaire à l'époque du Bouddha ou peu après sa mort. La langue sacrée de l'hindouisme antique est le sanskrit, qui est aussi la langue des védas. Le pali est devenu une langue cultuelle pour le bouddhisme ancien. C'est pourquoi les concepts du bouddhisme s'expriment en pali. Ils ont souvent leur équivalent en sanskrit. Lorsque ce dernier est plus connu nous l'utilisons.

Vous aimerez aussi

Dans le contexte d’une ville en proie à la peste, Camus met ces paroles dans...
Choix arbitraire de l’Église, ou consensus sur des livres qui s’imposent ?...
Comme pour Jésus et Mahomet, l’enseignement du Bouddha n’a été...
Un chrétien est celui qui croit en Jésus-Christ, c'est-à-dire qui le...

Commentaires

Steph
27 août 2015, à 10:29
Vraiment très bien rédigé et très complet cet article. Le bouddhisme est une religion que je connaissais très mal, me voilà éclairé !
Note du commentaire :
5
- +

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...