Créateur du ciel et de la terre

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Créateur du ciel et de la terre

Si l’homme d’aujourd’hui est obsédé par l’avenir, d’où le développement entre autres de l’industrie et du commerce de l’astrologie et de la voyance, la curiosité du commencement continue de l’habiter.

L’homme veut savoir ce qu’il sera demain, mais il ne renonce pas à connaître le passé, même le passé le plus lointain ; inévitablement, il se pose la question de l’origine, du commencement absolu.

Qui suis-je ? D’où je viens ? Pourquoi j’existe ? Quel sens à ma vie ? Pourquoi je meurs ? Qu’y a t-il après la mort ?

Voilà les questions fondamentales, existentielles, que tout être humain se pose un jour ou l’autre.

La philosophie ainsi que les différentes disciplines scientifiques, essaient, chacune de leur point de vue, de porter des réponses à cette énigme de l’origine.

Le croyant quant à lui, sans négliger les lumières que pourraient lui apporter ces différentes disciplines, se tourne vers la Révélation biblique.

Le symbole des Apôtres, condensé de la foi chrétienne, affirme en écho au livre de la Genèse et de toute la Bible, la vérité du Dieu créateur : « Au commencement Dieu créa les cieux et la terre… Il créa l’homme en son image ».

Notre monde, notre univers a eu un commencement, ce que la science admet de plus en plus (la théorie du big bang essaie de le dire à sa manière).

De plus, ce monde est distinct, séparé de Dieu : Dieu et le monde ne se confondent pas, Dieu n’est pas la nature, la nature n’est pas Dieu, elle n’est pas émanation, mais création de Dieu. La création reste radicalement dépendante, mais aussi radicalement distincte de son créateur. La Révélation biblique sur ce point est en désaccord avec le panthéisme et les différentes spiritualités orientales (qui défendent une sorte de monisme cosmique impersonnel) si prisées en Occident.

La Bible ne se prononce pas directement sur les modalités de la création (création progressive ou immédiate) mais affirme massivement ce fait : c’est Dieu qui a tout créé, tout est de lui, tout vient de lui, il donne « être » à toute créature.

La doctrine de la création affirme déjà par elle-même l’amour insondable de Dieu : le Dieu qui se suffit à lui-même n’avait nul besoin de nous créer, mais il l’a fait par pur amour, par pure grâce. Il s’agit d’un acte libre, souverain, une sorte d’excès d’amour de Dieu.

Quelles sont alors les conséquences pour nous de cette doctrine de la création ?

Elle apporte sens et espérance : je ne suis pas le fruit du hasard, la conséquence d’un accident, mais je suis une créature aimée, désirée, voulue par Dieu. Voilà qui donne sens profond à mon existence, même quand elle frise parfois la banalité et la routine d’une vie quotidienne.

Vous aimerez aussi

Le Credo Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la...
Le message du jugement fait partie du Credo. Jésus vient « pour juger les...
Une idée fausse mais tenace veut que le christianisme soit une religion...
Avec cette affirmation, nous parvenons au troisième article du Credo,...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...