Prier s'apprend

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Prier s'apprend

Prier semble naturel à certaines personnes. Pour d’autres, la prière reste un mystère plus ou moins inaccessible.

En fait, nous avons tous à apprendre comment prier, en tout cas, si nous voulons que nos prières touchent le cœur de Dieu.
En effet, la prière n’est pas une récitation de paroles apprises par cœur pas plus qu’elle ne consisterait simplement à dire à Dieu tout ce qui nous passe par la tête sous prétexte que c’est spontané ou que cela vient du cœur.
Lorsque nous parlons à Dieu, il est bien de savoir ce qu’il aime entendre de notre part. Sans cela, notre prière risque vite d’être un acte égoïste, centré sur nous-mêmes et donc sans réelle portée.
Soyons reconnaissants : prier fait du bien. En priant, nous savons que nous ne sommes pas seuls, que nous sommes écoutés, que Dieu est puissant…
Nous faire du bien n’est toutefois pas le but à rechercher. En parlant à Dieu, il nous faut veiller à nous tourner vers lui, en souhaitant avant tout lui être agréable et lui exprimer ce qui correspond à sa volonté. La prière ne mérite donc ce nom que lorsqu’elle permet une communication authentique entre Dieu et nous. Ce dialogue avec Dieu peut être fait de paroles, d’écoute, de méditation, de silence…

Une prière fondée

Dans tous les cas, la prière repose sur la révélation que Dieu nous donne de lui-même à travers la Bible.
Grâce à Jésus-Christ, Dieu fait homme, la communication avec Dieu le Père s’est plus largement ouverte que jamais auparavant. L’accès est maintenant libre. C’est ce qu’a voulu nous faire comprendre Dieu notre Père lorsqu’il a déchiré lui-même le voile du temple de Jérusalem à la mort de Jésus son Fils. Désormais, le lieu très saint de sa présence est accessible à tout croyant. Il lui suffit de venir en se recommandant de sa mort à la croix pour porter ses péchés. Ressuscité des mots, Jésus nous offre, grâce à l’action de l’Esprit de Dieu, une relation vivante et authentique avec le Dieu vivant.
C’est pour cela que nous prions toujours au nom de Jésus-Christ, que ceci soit explicitement écrit, dit, ou pas. C’est lui qui nous a recommandé de venir de sa part à Dieu son Père.
La vraie prière s’adapte aux circonstances de notre vie. Elle évolue donc selon notre âge, nos situations, nos centres d’intérêts, nos joies, nos peines, nos préoccupations… Quels parents pourraient-ils se contenter de paroles récitées de la part de leurs enfants ? Ne doutons pas que le cœur de Dieu notre Père attend lui aussi de la spontanéité, de l’authenticité… et bien sûr, de la confiance aussi !

Inspirée

La lecture de la Bible, et plus particulièrement celle des Psaumes, est une aide considérable pour apprendre à bien prier. Les prières qu’on trouve dans la bouche de Jésus ou sous la plume des apôtres sont elles aussi des sources irremplaçables d’inspiration pour nous.
N’oublions pas pour autant que de nombreux siècles nous séparent des auteurs de ces prières. Même si le cœur humain a bien peu changé depuis l’Antiquité, reconnaissons que les circonstances, elles, sont assez différentes. Il est donc utile de proposer des liens entre elles et notre époque.

En lien avec notre vécu

Ce livre est le prolongement de deux précédents volumes « Prières du soir et du matin » eux aussi inspirés du livre « Pour mieux prier » de William Barclay (voir pages 105 et 107) Celui-ci vient en complément. En effet, s’il y a bien des prières « standard » que nous pouvons adresser à Dieu chaque jour, il arrive aussi que nous traversions des moments particuliers où une prière plus spécifique exprimera mieux ce que nous ressentons. C’est ce que vous trouverez dans ce livre : des exemples ou possibilités de prières en relation avec les circonstances variées que nous traversons tous, tôt ou tard, avec les différentes émotions qui peuvent nous habiter.
Bien sûr, la diversité des situations et de nos personnalités fait qu’il est impossible de proposer une prière parfaitement adéquate à chaque circonstance. À chacun donc de « construire » sa propre prière qui s’approche le plus de son ressenti. Il ne faut donc pas prendre les prières proposées dans ce livre comme des prières toutes faites. Adaptez-les avec vos propres mots, ajoutez-y ce qui ne s’y trouve pas.
C’est du reste ce que nous avons fait avec les prières que nous avons pu trouver nous-mêmes dans le livre « Pour mieux prier » de William Barclay.
Ces prières sont donc tout sauf des recettes miracles ou des formules magiques. Elles ne vous serviront à rien si elles n’expriment pas ce que vous ressentez sincèrement. Ces mots expriment des dispositions intérieures à cultiver, jour après jour.
C’est la raison pour laquelle nous avons voulu les classer afin que vous puissiez repérer le plus facilement celles qui s’adaptent le mieux aux émotions qui vous habitent ou aux moments de vie que vous traversez.
Vous l’avez compris, ce livre n’est pas un catalogue mais un essai pour nous rejoindre et nous aider à prier dans certains moments de nos vies, heureux, malheureux, ou difficiles.

Pas seulement pour soi

Charité bien ordonnée commence-t-elle par soi-même ? S’il est vrai qu’il est important de saisir pour soi-même la réalité de ce que Dieu nous propose, il est indispensable aussi que notre prière ne soit pas un acte d’égoïsme.
Après bien des hésitations, nous avons choisi de proposer le plus souvent des prières qui expriment nos propres attentes en utilisant le « je », le « moi » … . Cependant, nous l’avons fait en pensant que chacune d’elles pouvait s’adapter facilement pour devenir une prière en faveur de quelqu’un ou de plusieurs qui vivent les circonstances décrites. C’est ce que nous appelons habituellement des prières d’intercession.
Moyennant de légères adaptations, chacune de ces prières personnelles peut ainsi devenir une prière adressée au Seigneur pour autrui. Il suffit d’un peu d’imagination pour les adapter. Pensons-y. De petits signaux nous le rappellent au fur et à mesure des pages.

Seul ou à plusieurs

La plupart des prières peuvent également se transformer en « nous », c’est-à-dire priées à plusieurs. Le « nous » dévoile le lien entre des chrétiens et atteste leur désir d’être solidaires. Autrement dit, nous pouvons exprimer ces prières en communauté, parce qu’elles expriment la pensée commune à chaque membre du groupe réuni. Jésus l’a dit : « c’est la vérité : si deux d’entre vous, sur la terre, se mettent d’accord pour prier au sujet d’une affaire, mon Père qui est dans les cieux fera pour eux ce qu’ils demandent. Oui, quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux. » (Matthieu 18.19,20).
Il y a une force indéniable à prier à plusieurs. S’entendre sur ce que nous allons dire à Dieu est capital dans ce cas.

Vraie

La prière doit être sincère.
Peut-être trouverez-vous dans certaines prières des pensées ou des mots que vous ne pensez pas vraiment ou avec lesquels vous n’êtes pas tout à fait d’accord.  Dans ce cas, ne les prononcez pas. Pas tout de suite en tout cas.
Réfléchissez plutôt et demandez au Seigneur de vous éclairer. Tentez de trouver dans la Bible le pourquoi de ce décalage.
Cherchez conseil aussi. Prenez en tout cas le temps de comprendre pourquoi ces mots n’expriment pas ce que vous vivez vraiment.
J’ai connu une personne qui, à chaque fois qu’elle priait avec d’autres le « Notre Père » s’arrêtait avant la phrase « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ». Pourquoi ? Elle avait tout simplement conscience qu’elle n’avait pas pleinement pardonné à quelqu’un le mal qu’il lui avait fait. La blessure n’était pas encore cicatrisée.
J’ai apprécié cette attitude. Mais j’ai encore plus aimé le jour où elle a pu pardonner à celui qui l’avait fait tant souffrir. À partir de là, elle n’avait plus aucune raison de se priver de la totalité de la prière de Jésus. Au contraire !
Soyez certains que Dieu veut que vous puissiez vivre tout ce qu’il vous propose.

Dernier conseil

Ne vous contentez pas de ce livre. Il n’est qu’une aide imparfaite. Jamais, il ne pourra remplacer la source inépuisable qu’est la Bible.
Comment pourrons-nous parler correctement à Dieu en effet si nous n’avons pas pris le temps au préalable de l’écouter ?
Or, c’est tout d’abord dans les Écritures que Dieu a choisi de se révéler à nous. Dans la Bible, nous apprenons non seulement à parler à Dieu mais aussi à l’entendre. Nous profitons de ses enseignements mais aussi de l’expérience, parfois positive, parfois négative, de ceux qui nous ont précédés. Elle devient ainsi une nourriture irremplaçable.
C’est pour cela que nous vous proposons systématiquement un texte de la Bible en relation avec chaque prière suggérée. Bien entendu, rien de tel qu’une lecture suivie de la Bible, jour après jour. Vous trouverez de nombreux plans possibles de lecture de la Bible sur Internet.

Nous avons choisi le plus souvent la traduction Parole de Vie pour les citations bibliques. Nous l’avons préférée à d’autres, tout aussi valables parce qu’elle a choisi d’exprimer la pensée des auteurs bibliques en se rapprochant le plus possible du langage de tous les jours.
Ceux qui lisent la Bible habituellement dans une autre traduction en seront rafraîchis et stimulés.
La traduction Parole de Vie est publiée par Bibli’o.

Remerciements

Nous tenons à remercier tous ceux et toutes celles qui nous ont suggéré des prières ou des conseils pour aboutir à ce que ce livre est devenu. Nous pensons notamment aux pasteurs José Loncke et Stuart Ludbrook, ainsi qu’à Chantal Gervais, Claude Piaget et toute l’équipe de relecture de Croire-Publications.
Leurs apports, leurs conseils et leurs corrections ont permis de faire de ce livre ce qu’il est.

Vous aimerez aussi

La prière étant l’activité la plus naturelle du monde, il ne devrait pas...
Chaque personne a son histoire. Elle est strictement personnelle et donc...
4. Derniers conseils Soyez simple et naturel Nous avons dit au tout début...
Je veux remercier le Seigneur Je veux remercier le Seigneur à chaque...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...