Sérénité active

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Sérénité active

— Est-ce que vous avez l'impression que Dieu vous a donné du bonheur ? Parce que vous parliez d'anxiété tout à l'heure —c'est d'ailleurs différent de l'angoisse.

— Oui, c'est différent de l'angoisse. Quand je parle d'anxiété, je l'assimilerais à un petit courant qui passe toujours pour me titiller, pour m’empêcher de m'éteindre, pour m’obliger à rester éveillé. C’est cette petite chose qui me fait vibrer afin que je ne reste jamais sur mes acquis.

Malgré tout, être paisible, être heureux, cela a toujours existé pour moi. Je n'ai pas eu une vie extraordinaire, je n’ai pas eu une vie misérable, mais chaque jour je me contente de ce que j'ai, et plus ma relation à Dieu grandit et s'approfondit, plus je sens que chaque instant que je vis, je le lui dois. Et je savoure cette grâce au maximum. Cet instant présent, oui, c'est du bonheur.

— Est-ce qu'en vieillissant on apprécie mieux l'instant présent, le simple fait d'être encore vivant avec les années qui passent, même si on n’est pas encore vieux ?

— J'ai toujours entendu dire qu’avec l'âge on a l'expérience, on devient plus sage. Cependant, une fois j'ai dit à quelqu'un qui était beaucoup plus âgé que moi que la sagesse et l'expérience n'étaient pas forcément proportionnelles aux années mais qu’elles pouvaient être dues aussi à l’intensité, voire à l’originalité de la vie qu'on a menée.

Il y a quelque temps, j'ai eu un problème de santé qui m’a amené à penser ma mort, à la regarder en face. Je me suis intérieurement rebellé en me disant, comme tout le monde : Mais pourquoi moi ? pourquoi maintenant ? Désormais, je ne dis plus « pourquoi moi ». J'accepte, je vis au jour le jour et les projets que j’ai toujours, je sais qu’ils sont placés devant Dieu et que c'est lui qui les amènera à se réaliser ou non. Chaque jour, je sais que c'est Dieu qui me tient dans sa main et que demain je peux ne plus être là.

De toute manière, ma vie présente n’est que le début de ce que je vais vivre de l'autre côté, et tout ce que j'ai acquis de positif aujourd'hui sera forcément gardé de l'autre côté, mais multiplié à l'infini, avec une connaissance beaucoup plus profonde. Réfléchir sa vie, réfléchir sa foi, c’est commencer à saisir ce qui nous sera pleinement révélé de l’autre côté : comment on a été choisi, aimé et sauvé par Dieu.

J'ai toujours une image de la Parole de Dieu : j'ai bien souvent entendu dire qu'elle était comme un diamant et que chaque facette était différente. Eh bien, oui et non : chaque facette est différente, et en même temps elle est semblable à l'autre, c’est toujours le même diamant qu’elle révèle ; ces facettes, il y en a un certain nombre, mais pas une infinité.

Néanmoins, ces multiples facettes sont d’une richesse immense. C’est ce qui permet à untel de capter la même parole sous un angle différent, ou à moi-même de relire pour la dixième fois tel verset et de le voir apparaître sous un jour totalement nouveau.

C’est un peu comme les notes de musique : avec do, ré, mi, fa, sol, la, si, avec ces sept notes, on compose une infinité de mélodies, une infinité de musiques, chacune étant unique. C’est ainsi que se manifeste la Parole de Dieu.

Vous aimerez aussi

— Quel était le déclic spirituel dont vous parlez ? — J’étais sur une...
J’ai été élevé dans un milieu musulman. Je suis le plus jeune d’une...
Je suis née en 1992, à Singapour, où j'ai grandi dans une famille dont les...
Souvent, des amis juifs m’interrogent, avec une certaine violence que je...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...