Complet
Note : 40
( 1 vote )

Pour bien aimer, il faut sortir des sentiers battus, savoir choisir et ne pas se contenter de recettes faciles.

Amour

Sur RMC, les animateurs des « grandes gueules » proposent à leurs invités un questionnaire avec une série de choix amusants. Une de ces questions les met souvent en difficulté : « Sœur Emmanuelle ou Emmanuelle Béart ? » Comme s'il fallait choisir entre une charité chrétienne faite de sacrifice et d'abstinence et un amour physique idéalisé, fait de passion et de plaisir...

Heureusement, notre vie ne se limite pas à ce choix réducteur. Nous devons pourtant bien admettre que des avis différents concernant l'amour s'affrontent en nous et autour de nous : peut-on aimer la même personne toute une vie ? Est-il possible que Dieu soit amour alors que des millions d'enfants meurent de faim, de soif ou victimes de mauvais traitements ? Devons-nous simplement faire de notre mieux ?

Apprendre à aimer

Les auteurs bibliques ont souvent comparé les relations entre Dieu et son peuple à des relations amoureuses. En dépit des infidélités des hommes, Dieu, lui est toujours fidèle mais il est aussi « jaloux » car il ne veut pas partager son amour. Le livre du Cantique des cantiques illustre bien cet amour exclusif de Dieu. En même temps, il exalte la sexualité. L’ensemble de la Bible donne un cadre à cette expression de l’amour : le mariage, engagement devant Dieu et les hommes. Dieu en est l’auteur.

La Bible témoigne que Dieu veut nous apprendre à vraiment aimer. En fait, elle affirme que nous en sommes incapables si nous ne sommes pas touchés d’abord par son amour.

Quel est cet amour ? Alors que nous ne méritions rien, Dieu a fait le premier pas en entrant lui-même dans notre histoire. Noël, c'est la naissance discrète du fils de Dieu dont l'amour bouleverse le monde. Il ira jusqu’à la croix.

Voilà la bonne nouvelle ! Nous n'avons pas à choisir entre Sœur Emmanuelle et Emmanuelle Béart mais plutôt entre Dieu Emmanuel et Satan. Ce dernier voudrait nous faire croire que nous pouvons nous passer du Dieu créateur et être des dieux de l'amour. En agissant ainsi, nous ferons notre malheur et celui de nos proches. Si nous acceptons, au contraire, de répondre à l'amour divin, nous serons transformés et nous recevrons de lui la force d'aimer.

Références utiles pour aller plus loin :
Romains 3.9-20 ; 1 Jean 4, 19 ; Jean 3.16 ; Jérémie 3.20 ; Éphésiens 5.25-33 ; Exode 20.5 ; 2 Corinthiens 11.2 ; Deutéronome 7.9 ; 2 Corinthiens 1.18 ; Cantique des cantiques 4.5,11 ; 1 Corinthiens 13 ; 1 Jean 4.8 ; Jacques 2.14-16 ; Matthieu 6.24 ; Ésaïe 7.14 ; Matthieu 1.23 ; Philippiens 3.19.

Vous aimerez aussi

Parler de Dieu est risqué. Cela peut vite devenir un discours prétentieux. Qui...
Se pourrait-il que ma colère fasse plus de mal que le mal qui me met en...
Au commencement, Dieu créa l’homme avec ce besoin inné d’adorer :...
• Jésus a dit : « vous devez naître de nouveau » c'est-à-dire vous...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...