Grâce de Dieu

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Grâce de Dieu

• On peut définir la grâce, avec Paul Ricoeur, comme un surplus d’amour. On peut dire aussi un sursaut d’amour, un amour qui saute par-dessus toutes les raisons qu’il pourrait y avoir de ne pas aimer, un amour capable de donner même s’il ne peut rien espérer recevoir en échange, un amour capable d’aimer ce qui n’est pas « aimable », qui n’est pas digne d’être aimé, un amour capable de faire du bien à qui vous a fait du mal. Robert Somerville

• Bonhoeffer parle du « prix de la grâce », un prix élevé, mais un prix que Dieu lui-même a payé. Il a donné son Fils pour notre liberté, nous n’avons rien à payer en échange. C’est un don qui nous est offert, gratuitement. Mais accepter ce don nous oblige. L’Évangile de la grâce est un appel à suive Jésus-Christ, à nous laisser conduire par le Saint-Esprit, à rechercher l’amour pour qu’il oriente notre vie. Donner au Seigneur notre foi, lui faire confiance n’a de sens que si cela implique aussi un engagement, un attachement à sa personne. Car la foi n’est pas seulement confiance, mais aussi adhésion. Robert Somerville

• Tout est grâce. Bernanos

• La grâce est une faveur accordée à une personne ayant déméritée. A.W. Pink

• Définition de la grâce : Grande Richesse Acquise par Christ qui fut Exécuté. Jerry Bridges 

• Ne vous enorgueillissez pas de votre race, de votre face, de votre place, ni de la grâce. C.H. Spurgeon

• La grâce de Dieu et son pardon ne sont JAMAIS un encouragement à prendre le péché à la légère.

• La grâce est tout, pour ceux qui ne méritent rien.

• La grâce a un prix élevé mais un prix que Dieu lui-même a payé. Il a donné son Fils pour notre liberté ; nous n’avons rien à payer en échange. Mais accepter ce don nous oblige. L’Évangile de la grâce est un appel à suivre Jésus-Christ. Robert Somerville

• Ne vous enorgueillissez pas de votre race, de votre face, de votre place, ni de la grâce. C. H. Spurgeon

• La grâce de Dieu et son pardon ne sont JAMAIS un encouragement à prendre le péché à la légère.

• La grâce est tout, pour ceux qui ne méritent rien.

• Si Dieu nous faisait cadeau du monde entier rempli de ducats à ras bord, mais s’il ne nous adressait pas la parole, ce cadeau n’aurait aucune valeur. Or, la grâce de Dieu consiste en ceci qu’il nous parle et plus précisément qu’il parle aux pécheurs. Luther 

• Il faut avoir touché le fond de son imprudence pour se rendre compte de sa complète dépendance de la Grâce. Claire-Lise de Benoît

• Comme nous sommes habiles à dresser des frontières à la grâce ! Et non seulement celle de l'incrédulité tenace qui fait que l'on s'exclut du salut que le Christ a apporté, mais aussi de toutes ces petites incrédulités qui nous conduisent à penser qu'elle est parfois insuffisante, trop tardive ou trop discrète... André Thobois 

• Dieu n'a pas, pour exercer le jugement, une balance, mais une croix. Robert Farelly

• Que Dieu me cuirasse contre l’encens et la calomnie, et qu’il fasse abonder en moi sa grâce et sa charité. François Coillard

• Celle qui allait devenir ma femme m’a dit oui, mais parce que je lui ai parlé le premier. Avec Dieu, c’est un peu pareil. Si on traite avec Dieu avant d’avoir cru à sa grâce, on fait un marchandage. Mais si on a reçu la grâce, alors on peut accepter aussi les commandements… les commandements ne viennent qu’après. Ils ne sont pas de la morale. Robert Somerville

• La grâce se change en jugement pour ceux qui en abusent. 

• Le mot grâce est, sans conteste, le mot le plus riche de la Bible. Ilion T. Jones...

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter le fascicule au format papier ou e-book.

Vous aimerez aussi

Quelle réalité se cache derrière ce mot ? Difficile de s'y retrouver au...
Celui qui ne sait pas garder sa langue ne gardera pas ses amis. Une langue...
Au commencement, Dieu créa l’homme avec ce besoin inné d’adorer :...
• Il n'est pas de douleur amère / Que tu (Jésus) ne veuilles partager ;  ...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...