Complet
Note : 40
( 1 vote )

Beaucoup disent « je ne sais pas prier ». Et si la prière, c’était tout simplement parler à Dieu ?

Prière

Nous avons tous appris, dès notre plus jeune âge, à dire « merci ». Nous nous souvenons peut-être encore du regard interrogateur de nos parents alors que nous venions de recevoir un bonbon de la voisine : « Qu’est-ce qu’on dit ? ». Nous avons aussi certainement appris à dire « s’il te plaît » et « pardon ». Au mieux, nos parents nous ont expliqué les raisons de ces contraintes ; au pire, ils nous ont fait comprendre que nous n’avions pas le choix : « c’est comme ça ».

En fait, derrière ces mots, nous saisissons qu’il s’agit d’arriver à vivre les uns avec les autres. Mais si ces règles de politesse et de respect ne peuvent pas faire de mal, bien au contraire (même si parfois l’hypocrisie de certains a pu nous décourager), les textes bibliques nous invitent à aller beaucoup plus loin : aimer notre prochain comme nous-mêmes. Autrement dit, apprendre à demander, à remercier, à pardonner, en suivant l’exemple de Jésus, le Christ. Or, c’est la même chose pour la prière !

Nous serions nombreux à reconnaître les bienfaits de la méditation : au lieu de l’activisme, la relaxation spirituelle ; au milieu du bruit, apprendre à se taire et apprécier le silence. Comme si nous affirmions, en nous recueillant, que la réalité ne se limite pas au visible. Mais encore une fois, les textes bibliques vont plus loin et ne nous permettent pas de réduire la prière à une méditation transcendantale intéressante. Même les joueurs de l’Olympique de Marseille brûlent des cierges la veille des matchs. La prière n’est pas non plus un rite destiné à rendre les dieux favorables. Là où la magie voulait mettre en quelque sorte les dieux au service de l’homme, la prière dont parle la Bible invite l’homme à se mettre au service de Dieu.

Prier, c’est tout simplement apprendre à aimer Dieu, entrer en relation avec lui, apprendre à lui dire « merci », « pardon » et « s’il te plaît », comme on le ferait avec un Père. Et ce n’est pas pour rien que Jésus, répondant à ses disciples qui lui disaient : « Seigneur, apprends-nous à prier », leur a enseigné le « Notre Père ». Prier, c’est découvrir le Dieu créateur qui se révèle dans la Bible, l’écouter et lui parler. Faites-le, vous ne le regretterez pas. Je vous en prie.

Vous aimerez aussi

Celui qui ne sait pas garder sa langue ne gardera pas ses amis. Une langue...
Se pourrait-il que ma colère fasse plus de mal que le mal qui me met en...
• Il n'est pas de douleur amère / Que tu (Jésus) ne veuilles partager ;  ...
• Ce n’est pas parce que nous sommes dignes ou indignes que Dieu nous aide,...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...