Magazine n°140 : Violence. Réagissons !

octobre 2015
Numéro lu 2304 fois

Édito

Celui qui arrache un collier au cou d’une dame âgée la traumatise pour le restant de ses jours. Mais celui qui insulte la personne handicapée, qui se moque de l’obèse ou qui ne daigne pas regarder celui qui lui tend la main, est-il moins violent ? Et que dire des plaisanteries douteuses ou des propos pernicieux sur les juifs, les arabes, les homosexuels, les étrangers... ? Des mots qui blessent et qui finissent parfois par tuer.

N’y a-t-il pas également une violence coupable dans certains discours qui ne donnent pas d’autre choix que d’envoyer des milliers de migrants au désespoir ou à la mort ?

En définitive, n’est-ce pas à chaque fois que notre cœur se ferme à la souffrance de notre semblable que nous sommes violents ?

Notre monde est certes infiniment complexe et personne ne peut prétendre avoir de solution satisfaisante à tous ses problèmes. Cependant, soyons conscients que ce sont nos actes de chaque jour qui, lorsqu’ils se multiplient, contribuent à faire son bonheur ou son malheur. Comme les insignifiantes gouttes d’eau forment les ruisseaux et ceux-ci les grands cours d’eau.

Ne demandons pas aux chefs d’État ce qu’ils ne pourront jamais réaliser sans nous. On nous parle de milliards de dollars pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique, pour enrayer la faim dans le monde ou pour répondre aux besoins des migrants... En réalité, nos pays ont bien plus besoin de citoyens sensibles et bienveillants que de milliards.

Au nom d’une conception ahurissante de l’héritage chrétien de l’Europe, certains nous invitent à fermer notre cœur à ceux qui souffrent. N’est-ce pas là le blasphème par excellence quand on se revendique du Christ pour faire exactement le contraire de ce qu’il a dit ?

Le vrai christianisme, n’est-ce pas suivre l’exemple du Christ ?

Georges Mary

Articles complets en ligne

Pourquoi j’ai renoncé à mon métier d’infirmière

Pourquoi j’ai renoncé à mon métier d’infirmière
Béatrice est aujourd’hui auxiliaire de vie et elle ne regrette rien ! Avant…. Même si on ne me le disait pas clairement, je me suis rendue compte que l’on me demandait de faire de plus en...

Patience ! Sa nouvelle BD arrive

Patience ! Sa nouvelle BD arrive
Depuis bien longtemps, les BD d’Alain Auderset enrichissent régulièrement notre magazine. Nous ne pouvions donc pas laisser passer inaperçue la sortie de son nouvel album pour le 25 octobre....

Brèves de culture - Octobre 2015

Brèves de culture - Octobre 2015
Prières pour tous les enfants Colette Nys-Mazure - Illustrations Mizuho Fjisawa ÉDITIONS SALVATOR FAMILLE Un livre de 91 poèmes inédits composés pour les enfants par une célèbre poétesse...

J’étais prisonnier de ma violence

J’étais prisonnier de ma violence
L’agresseur est parfois victime de lui-même. Jésus-Christ peut entendre cela... et délivrer. Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été violent. Ma violence envers les autres...
Chargement en cours ...