La foi, c’est quoi au juste ?

Complet
Note : 45
( 2 votes )

La foi est bien plus simple qu’on l’imagine souvent. Beaucoup plus exigeante aussi !

La foi, c’est quoi au juste ?

La Bible rapporte que lorsque Jésus a été crucifié, deux malfaiteurs ont également été exécutés l’un à sa droite et l’autre à sa gauche. L’évangile selon Luc raconte :

L’un des deux criminels attaché à une croix insultait Jésus en disant :

- N’es-tu pas le Messie ? Alors sauve-toi toi-même, et nous avec !

Mais l’autre lui fit des reproches en disant :

- Tu n’as donc aucun respect de Dieu, toi, et pourtant tu subis la même peine ? Pour nous, ce n’est que justice : nous payons pour ce que nous avons fait ; mais celui-là n’a rien fait de mal.

Puis il ajouta : 

- Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras régner.

Et Jésus lui répondit :

- Vraiment, je te l’assure : aujourd’hui même, tu seras avec moi dans le paradis.

Une prise de conscience

L’attitude du malfaiteur qui fait appel à Jésus nous montre ce qu’est la foi. Il n’était pas un spécialiste de la théologie, ce n’était pas non plus quelqu’un de « bien ». Il connaissait néanmoins quelques vérités très simples :

- Il savait que sa vie avait été un fiasco et que ses actes avaient été mauvais : « Pour nous, ce n’est que justice : nous payons pour ce que nous avons fait… »

- Il savait que Dieu existe et il reproche à l’autre criminel de n’avoir aucun respect de Dieu.

- Il savait que Jésus n’avait rien fait de mal.

- Il savait que Jésus, ce crucifié qui avait l’air complètement vaincu, viendrait un jour pour régner.  

Toutes ces choses, le malfaiteur les savait et les croyait. Est-ce cela avoir la foi ? Connaître et croire des vérités sur Dieu, sur Jésus et sur soi-même ? Cela fait partie de la foi, mais cela ne suffit pas. Il faut quelque chose de plus. Il fallait qu’il fasse une démarche personnelle à partir de ce qu’il connaissait et croyait.

Une décision

Pour ainsi dire, ce brigand s’est jeté dans les bras de Jésus. Il a tout misé sur lui. C’était d’ailleurs sa dernière chance : quelques heures plus tard, il allait mourir. Il a parlé à Jésus : « Jésus, souviens-toi de moi… » Et Jésus lui a répondu et l’a accueilli ! C’est cela la foi : mettre ma vie dans les mains de Jésus, reconnaître mon état et lui faire confiance pour qu’il me pardonne et se souvienne de moi quand il viendra régner.  

Nous pouvons nous dire que c’était plus simple quand Jésus était là, physiquement présent sur terre, qu’on pouvait lui parler et entendre sa voix qui répond. Notons que, dans la même situation, un des criminels crucifiés à côté de Jésus a mis sa foi en lui alors que l’autre ne l’a pas fait.

Faire appel à Jésus

Comment trouver la foi aujourd’hui ? L’apôtre Paul dit que lorsque le message concernant Jésus nous parvient, c’est comme si sa mort sur la croix était clairement représentée sous nos yeux. En un sens, nous pouvons être aussi proches de Jésus sur la croix que le brigand à côté de lui. C’est en écoutant (ou en lisant) le message de la Bible que nous parvenons, mystérieusement, à connaître et à croire les vérités fondamentales sur Dieu, sur Jésus et sur nous-mêmes. 

Pour avoir la foi, il nous faudra alors nous aussi faire une démarche personnelle, peut-être en utilisant les mêmes mots que le malfaiteur : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras régner ». À tous ceux qui le font, Jésus répond qu’il ne repoussera pas celui qui vient à lui. Si donc vous ne l’avez pas encore fait, faites appel à Jésus. Il se souviendra de vous aussi.  

Pour aller plus loin

Luc 23.39-43 ; Galates 3.1 ; Jean 6.37.

Vous aimerez aussi

Propos recueillis par Georges Mary. Tous les hommes sont en recherche...
Je suis un jeune algérien âgé de 33 ans. Je suis né dans un village où...
Le coup de gueule d’un passionné. S’il existe des chanteurs militants et...
Quelqu’un se disant chrétien a un comportement scandaleux. Cela doit-il...

Commentaires

Martin
08 décembre 2015, à 03:01
je suis Dorzin Martin,agée de 23 ans,je suis Haitien
j aimerais savoir comment avoir la maturité dans la chretienneté,comment vivre pour etre favorable au yeux de Dieu,
Note du commentaire :
271
- +
Georges Mary
10 décembre 2015, à 17:56
Pour avoir de la maturité, il faut sans aucun doute avoir commencé depuis un certain temps à mûrir. Par principe, un fruit ne peut devneir mûr sans être passé par plusieurs étapes qui sont toutes incontournables.
C'est donc en vivant régulièrement avec Dieu, en cherchant à lui être favorable, que vous pourrez grandir petit à petit dans votre foi. C'est vrai que certains vont plus vite que d'autres et que d'autres se sont arrêtés en chemin.
Je ne peux que vous recommander d'avoir toujours ce souci au coeur et, pour le satisfaire, de cultiver des rendez-vous réguliers avec le Seigneur à travers la lecture de la bible et la prière.
Je vous recommande vivement aussi de fréquenter une église chrétienne où vous pourrez recevoir et donner de la part du Seigneur. C'est aussi dans la communion avec d'autres enfants de Dieu que vous allez grandir, mûrir...
Cultivez bien ce souhait au fond de votre coeur. C'est le meilleur moyen d'y arriver.
Note du commentaire :
10
- +

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...