Psychologie et foi sont-elles compatibles ?

Complet
Note : 50
( 1 vote )
Est-ce que je peux croire en Dieu et m’appuyer sur la psychologie en même temps ?
Psychologie et foi sont-elles compatibles ?
Votre question est pertinente. En effet, certaines personnes pensent qu’elles trahissent Dieu en suivant une psychothérapie. C'est comme s’il s’agissait de faire un choix entre deux divinités.

Distinctions nécessaires

Cette manière de voir procède d’une confusion entre le but à atteindre et le moyen de le faire.
La psychologie est une science encore récente qui consiste à chercher à comprendre les fonctionnements du psychisme humain. Elle ne dit pas le pourquoi de l’existence de l’homme ni ne lui donne un sens. Ses approches sont multiples et s’affinent au fil du temps et des découvertes.

Croyants sans le savoir

La foi, c’est croire. C’est s’attendre, sans explications, à voir survenir ce qu’on attend. Nous faisons des actes de foi tous les jours... La foi est une composante essentielle de l’existence. Nous la pratiquons dans de nombreux domaines sans nous en rendre compte.
Si, par exemple, j’appuie sur l’interrupteur, j’ai foi que la lampe va s’allumer, même si je ne connais rien à l’électricité. Je peux, certes, aussi chercher à comprendre pourquoi la lumière s’allume et comment cela marche, mais ce n’est pas indispensable.
Est-ce que le fait de placer ma foi, ma confiance en Dieu, va m’interdire de chercher à comprendre comment fonctionne l’être humain ou, par exemple, quel est l’impact de carences affectives ? Il est vrai que ce serait une confusion tout aussi grande de penser que la psychologie peut résoudre à elle seule les problèmes humains ! Comprendre le fonctionnement du moteur de ma voiture ne la met pas en marche... et ne lui donne pas un but ! Par contre, je vais mieux conduire si je sais comment fonctionne l’embrayage.
Peut-on vivre sans connaissances ? À l’évidence non. Sans connaissances, c’est tout simplement la mort.

Dieu est le premier psychologue

Je me suis demandé s’il y avait des indications dans la Bible révélant une opposition entre Dieu et la psychologie. En y regardant de près, j’ai découvert le contraire. Commençons par son tout premier livre, la Genèse quand elle raconte de façon imagée le début de l’histoire humaine.
Ses premières pages nous montrent Adam et Ève vivant en paix, dans un jardin splendide, en communion constante avec Dieu. Ils cèdent toutefois un jour à la tentation, à l’attrait de l’interdit : « Vous serez comme Dieu » leur avait promis Satan. Ils désobéissent donc à Dieu en mangeant du fruit défendu.
Résultat : ils ont honte et vont se cacher. Et voilà que le texte biblique rapporte que Dieu les cherche. Étonnant, car si Dieu est bien Dieu, comment se fait-il qu’il doive les chercher ? Pourquoi les questionne-t-il aussi ? Ne sait-il pas toutes choses ?
En réalité, Dieu leur fait prendre conscience de la distance qui s’est installée entre lui et eux alors qu’auparavant elle n’existait pas... Puis il leur fait verbaliser l’évènement pour les conduire à mesurer leurs responsabilités et les reconnaître. Un psychothérapeute, connaissant bien le fonctionnement du cœur humain ne s’y serait pas pris autrement !
Évidemment, je ne rentre pas ici dans les détails et je pourrais multiplier les exemples de la Bible. Je peux vous rassurer : la psychologie et la foi en Dieu ne s’opposent pas. Si Dieu est le créateur de toutes choses... il connaît aussi le fonctionnement de l’humain qu'il a créé !
Faire de la psychologie n’est pas un but en soi, mais un des moyens qui permet de comprendre une de nos facettes.

Vous aimerez aussi

Je comprends tout à fait votre inquiétude, car votre fille peut se mettre...
Il est intéressant de noter que, généralement, un secret de famille est un...
Soyons clairs : la culpabilité ne vient pas de Dieu. Si nous nous sentons...
Et si nous profitions de l’été pour prendre de bonnes habitudes...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...