Accueil > Tous les articles > Cinéma > Narnia 2 - Le prince Caspian

Narnia 2 - Le prince Caspian

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Narnia 2 - Le prince Caspian

Où localiser le Sauveur ?

Qu'il s'agisse des chrétiens ou de leur Dieu, la question du lieu se pose depuis longtemps. Dès les premiers temps de l'Église, les rumeurs allaient bon train. Où sont les fameux disciples de ce Yeshuah ? Et Yeshuah Jésus, où est-Il ? Est-il seulement localisable et situable, ou n'est-il qu'un rêve, une vapeur, un mythe ?
C.S. Lewis, auteur de la saga romanesque du Monde de Narnia, pose aussi la question. Où localiser le Sauveur et son peuple ? Y-a-t-il une cartographie du salut ? Dans ses romans à succès, ce Sauveur est représenté par le lion Aslan, que l'on a rapproché de Jésus-Christ en raison de son caractère, de sa puissance, et de son amour sacrificiel.

Où donc sont-ils passés

Après un premier opus soldé par le triomphe d'Aslan et de ses compagnons, le second volet, intitulé Le Monde de Narnia, Le prince Caspian, commence sur une note plus sombre. Les quatre héros enfantins du premier épisode reviennent dans un pays de Narnia qu'ils ne reconnaissent plus. Où est passé le Sauveur ? Où est donc ce bon peuple narnien ? Partis, évanouis ? Force est de constater que pour Lucy, Edmund, Susan et Peter, la situation est délicate, d'autant que les redoutables Telmarins, gouvernés par le despotique roi Miraz, occupent le terrain.
L'histoire se focalise alors sur une lente reconquête, qui passe par la résolution d'une énigme : localiser Aslan. Et recoller les morceaux d'un peuple narnien mal en point ! Dans cette quête, c'est la petite Lucy, la plus jeune de la bande, qui retrouvera, la première, la trace d'Aslan. Mais comment la croire ? N'est-il pas plus simple de se confier dans sa force ? De faire reposer ses certitudes sur des réalités plus directement palpables ?

Renoncer à ses certitudes pour trouver

Seul Edmund, dans un premier temps, accepte de croire Lucy, qui passe pour une folle et une naïve. Et pourtant ! Elle avait vu juste ! L'air de rien, Narnia 2 nous met sur la piste de la meilleure boussole pour retrouver le Sauveur, lorsque ce dernier paraît avoir changé d'adresse.
C'est en sortant de nos habitudes, en acceptant de nous laisser interroger, en choisissant la foi d'un enfant plutôt que les certitudes de ceux qui croient tout savoir, que l'espoir renaît et le Salut se dessine, en dépit des circonstances les plus dures (qu'il s'agisse de l'oppression des Telmarins ou d'une persécution). 


*Film fantastique américain réalisé par Andrew Adamson, sorti en 2008, avec William Moseley, Georgie Henley, Skandar Keynes, Ben Barnes...

Vous aimerez aussi

Ce rire salvateur qui casse nos prétentions. Adapté d'une pièce de théâtre,...
Le rêve d’un monde parfait «Je vais utiliser une pomme de pin comme bébé...
Refuser le facile pour choisir l’exigeant est un défi que chacun doit relever...
À propos du film 11.6 L’histoire extraordinaire de Toni Musulin* Il y a...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Notez cet article :