Complet
Note : 40
( 1 vote )

Le hasard peut-il vraiment expliquer l’origine de la vie ? La foi en un Dieu créateur est loin d’être irrationnelle.

Création

Certains font la mode et inspirent la rue comme ils savent s’en inspirer. D’autres créent des emplois ou des associations pour répondre à des besoins. Tous sont créateurs et semblent entrer dans la pensée de Michel Tournier : « Être homme, c'est créer, et une vie où la création n'aurait aucune place ne vaudrait pas d'être vécue, parce qu'il lui manquerait cette étincelle divine qui en fait une vie humaine » (1).

Une belle intuition nous pousse à réfléchir sur notre condition humaine. Or, pour savoir qui nous sommes et quelle est notre destination finale, il nous faut d’abord savoir d’où nous venons et quelle est cette étincelle divine qui semble parfois nous animer.

Ouvrons les yeux

Pour nous aider, deux livres nous sont proposés. D’abord celui de la nature : « Lorsqu'on jette un regard sur la création, une sorte de musique mystérieuse apparaît sous cette géométrie splendide ; la nature est une symphonie ; tout y est cadence et mesure ; et l'on pourrait presque dire que Dieu a fait le monde en vers » (2).

Pourtant, contempler la nature ne suffit pas. En effet, si les montagnes, les oiseaux, les mers … parlent de Dieu et chantent sa gloire, l’être humain préfère adorer la créature sans reconnaître le créateur (3). Il lui faut un second livre qui commence par ces mots : « au commencement Dieu créa les cieux et la terre » (4).

Malgré ses ressemblances avec les textes mésopotamiens de la même époque, le récit de la Genèse est d’une profondeur et d’une force uniques. Ici pas de nature déifiée car les astres ne sont pas des dieux mais des choses. La distinction est claire entre le Dieu créateur et la création qu’il organise, la naissance de l’univers ne coïncide pas avec les combats, les amours et les engendrements des dieux. Le récit n’y est pas seulement explicatif, il est louange et confession de foi.

Réfléchissons et agissons

Avec la Bible, pas besoin, pour croire en un Dieu créateur, de débrancher son cerveau. La Bible nous dit ce qu’il nous faut savoir sur l’être humain, le monde et celui qui en est à l’origine et qui s’en occupe encore aujourd’hui. Si elle ne nous dit pas tout sur tout, nous en savons suffisamment pour redevenir dès aujourd’hui, des hommes et des femmes à l’image de Dieu, des êtres humains authentiques, des créatures nouvelles (5), qui prennent soin de la création et luttent pour la réconciliation : une nouvelle création.

1. Le miroir des idées, p. 96, Folio n° 2882

2. Victor Hugo, Faits et croyances, p.186, in Océan, Éd. Robert Laffont coll. Bouquins. François René de Chateaubriand ajoute : « Qui dira le sentiment qu'on éprouve en entrant dans ces forêts aussi vieilles que le monde, et qui seules donnent une idée de la création, telle qu'elle sortit des mains de Dieu ? »

3. Romains 1. 21-25

4. Genèse 1.1

5. 2 Corinthiens 5. 17

Vous aimerez aussi

Le sentiment d’injustice fait frémir les lèvres ou lever le poing....
Le travail, souvent vécu dans la peine, n’est pas un mal nécessaire, il peut...
Comme souvent, les mots vont beaucoup plus loin que notre pensée. Là où...
La naissance est comme un miracle de la vie. Porté à l’existence par ses...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...