Complet
Note : 40
( 1 vote )

Il paraît que la repentance est à la mode depuis que Jean-Paul II l’a exprimée au nom de son Église. Pas certain toutefois que tout le monde lui donne le même sens. Et la Bible ?

Repentance

La repentance occupe une place importante dans la Bible. Elle est le sujet principal de plusieurs psaumes et de chapitres entiers. Ces pages, souvent bouleversantes, expriment une tristesse profonde, mais elles ouvrent aussi la possibilité de la joie, car le pardon libère et rend joyeux. C’était aussi le sens du fameux « Yom Kippour », une invitation solennelle donnée au peuple de Dieu pour reconnaître ses torts. Israël pouvait ainsi recevoir le pardon nécessaire et vivre les conditions d’une pleine communion avec son Dieu, gage de sa bénédiction.

« Repentez-vous » sont les premiers mots rapportés de Jésus, tout au début de son ministère. L’invitation « Croyez » vient dans un second temps. Nul doute : on ne peut pas être vrai disciple de Jésus si on ne s’est pas d’abord repenti.

Nos dictionnaires disent que la repentance est le regret douloureux des péchés ou des erreurs. La Bible précise que ce ne sont pas seulement les conséquences de nos fautes que nous avons à déplorer. En effet, c’est d’abord Dieu que nos actes et nos pensées coupables offensent. Chaque être humain est appelé à se repentir. Seul, l’Esprit de Dieu peut nous amener à cette prise de conscience.

La repentance s’exprime par l’aveu. Elle s’accompagne d’une demande de pardon. Elle se vérifie lorsque nous abandonnons le mal et que nous changeons de comportement. Plusieurs traductions récentes de la Bible ont d’ailleurs traduit le traditionnel « repentez-vous » par « changez radicalement ».

C’est en cela que repentance et remords sont différents. Le remords de Judas l’a conduit au suicide. La repentance de Pierre lui a permis d’accepter le pardon de Jésus et le renouvellement de sa mission. Ce n’est pas l’importance de leur faute qui a fait la différence entre eux mais leur état d’esprit après.

On se doit de dénoncer les croisades, l’Inquisition, l’antisémitisme, la traite des Noirs, les crimes colonialistes... Rappelons toutefois que la vraie repentance concerne notre propre vie, pas nos ancêtres. C’est nous que Dieu veut changer.

Quel privilège de savoir que, contrairement aux hommes, Dieu prend plaisir à pardonner et à restaurer !

Pour aller plus loin

Psaume 32 ; 51 ; Daniel 9 ; Esdras 9 ; Néhémie 9 ; Lévitique 16 ; Marc 1.15 ; Jean 16.8-11 ; Luc 3.8 ; Actes 26.20 ; Matthieu 27.3 ; Jean 21 ; 2 Corinthiens 7.8-11 ; Luc 22.55-62 ; Jonas 4 ; 1 Jean 1.5-2.2.

Vous aimerez aussi

La naissance est comme un miracle de la vie. Porté à l’existence par ses...
Le hasard peut-il vraiment expliquer l’origine de la vie ? La foi en un Dieu...
La vérité est ailleurs, c’est ce que prétendait X-Files. D’une certaine...
Notre société a peur de ceux qui se soumettent à Dieu, corps et âme. Et ce...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...