À travers le monde - Septembre 2015

Complet
Note : 40
( 1 vote )
À travers le monde - Septembre 2015

Italie / Un hôtel tenu uniquement par de jeunes trisomiques

Un groupe de jeunes Italiens gère un hôtel 3 étoiles de 60 lits situé à Asti, au sud de Turin. L’occasion de rappeler que la malformation fœtale, un concept souple qui va jusqu’à pouvoir englober les bébés touchés par la trisomie 21, aurait pu être un prétexte pour supprimer leur existence. Forum libertas

France / Le marché de la voyance explose

3 milliards d’euros, plus de 100.000 voyants, un nombre de consultations par an qui est passé de 8 à 15 millions entre 1994 et 2011. À la croisée des sciences et de la psychologie, ce sont les gens diplômés, avec des jobs à haute responsabilité, qui consultent le plus et cherchent à être coachés. madame.lefigaro.fr

Londres / 150 ans de l’Armée du Salut

Du 1er au 5 juillet, près de 20.000 participants du monde entier se sont retrouvés à Londres, pour cet anniversaire. L’organisation rassemble aujourd’hui 2,5 millions de salutistes à travers le monde.

Cuba / La Bible n’est plus interdite

Le gouvernement communiste vient de lever l’interdiction datant de 1969 de distribuer ou vendre des bibles. En juillet, pas moins de 83.000 bibles ont ainsi été distribuées dans plus de 1.000 paroisses. L’objectif de la Société Biblique américaine : distribuer au moins un million de bibles pour Cuba. Société Biblique

MexIque / Des disparus qui en cachent bien d’autres

C’est en cherchant les dépouilles des 43 étudiants disparus qu’on a exhumé en dix mois, dans l’État de Guerrero au moins 129 corps issus de quelque 60 charniers. Plus de 25.000 personnes sont considérées comme « disparues » au Mexique. Le Monde

Iran / L’homme le plus sale du monde ?

Amoo Hadji, 80 ans, vit à l’écart dans une petite cahute. Sa particularité : il n’a pas pris un seul bain depuis plus de 60 ans. Selon lui, notre trop grande propreté nous empêche de vivre heureux. Des scientifiques supposent que sa crasse le protège. Le nettoyer serait donc dangereux. pausecafein.fr

États-unis / Salons funéraires

De plus en plus souvent, les corps des défunts sont exposés non pas couchés dans un cercueil, mais assis ou debout dans des situations de la vie quotidienne. Cette tendance, originaire de Porto Rico, gagne en popularité à La Nouvelle-Orléans. Le Journal de Montréal

Vous aimerez aussi

En Égypte où la religion s’acquiert par la naissance, la mention de la...
Venue des États-Unis, la mode des Flash mobs s’est répandue partout depuis...
Face à l’avalanche de mauvaises nouvelles, la peur n’est pas la seule...
Un présent difficile et un avenir incertain expliqueraient-ils le vintage ?...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...