Des boîtes à livres

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Le bookcrossing. Quand lire rime avec partage.
Des boîtes à livres
Le phénomène est né voici une quinzaine d'années outre-Atlantique. Il fait désormais des adeptes chez nous aussi.
Qu'on les appelle boîtes à lire, cabanes à livres, arbres à livres, ils procèdent de la même idée : faire circuler des livres en les « libérant » dans la nature. Ils pourront ainsi être retrouvés et lus par d'autres personnes qui les relâcheront à leur tour.
Ron Hornbaker a eu l'idée de créer « BookCrossing », également appelé BC ou BX, en mars 2001. En France, il s'est développé dès 2003 grâce à de nombreux articles dans la presse(1). C’est aujourd’hui un phénomène mondial.

Pratiquement pas de vandalisme

On trouvait encore récemment dans une boîte que je visite régulièrement, quelques titres de la bibliothèque rose qui attendaient leurs nouveaux lecteurs, mais aussi les Entretiens de Confucius, une Histoire sainte de 1945, un dictionnaire des synonymes, des romans de John Grisham...
Le plus souvent, ces drôles de maisons pour livres sont des initiatives de particuliers ou d’associations. Par exemple, un groupe d’amies a créé une association, qui « souhaite faire vivre nos villages dans un certain esprit. Ce qui nous botte, c’est le partage, la solidarité. On a envie de partager nos astuces, nos compétences, nos déplacements aussi... »
Mais des bibliothèques et des...

Vous aimerez aussi

Comme des buvards, les journaux happent quelque chose de notre quotidien pour...
Si de nombreux adultes se laissent séduire par cette activité...
Cœur perdu en Atlandide Sommes-nous condamnés à errer dans ce monde qui se...
En Belgique, comme partout ailleurs, on nous demande souvent de donner. Pour...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...