Face à l’invasion de l’anglais…

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Submergés par des expressions et des termes anglo-saxons dans la vie quotidienne.
Face à l’invasion de l’anglais…
L’anglais est devenu l’idiome hégémonique du monde contemporain.

Le constat

Pour l’Académie française, « les anglicismes d’usage représenteraient environ 2,5 % du vocabulaire courant qui comprend 60.000 mots » (1).
Dans la vie quotidienne, il y a Relay, la maison de la presse des gares, et des smoothies au catalogue d’une grande marque de plats cuisinés surgelés. À la télé, un film optimiste est un feel good movie. Sans oublier sportswear, jeanslim, gloss
Dans la vie de bureau, le globish est utilisé non-stop, à l’oral, et de plus en plus à l’écrit : on dit mail et e-mail, évidemment, mais encore brainstorming, deadline
Dans le monde des affaires, c’est pire, on a résolument pactisé avec l’occupant. Les concepts les plus courants sont formulés en anglais : marketing, benchmark, feedback, booster, business model… Les médias portent une lourde responsabilité. Tel magazine mentionne « les nouveaux lieux trendy », telle radio publique évoque « le côté dark de la famille ».
Notons que ces expressions et mots américains ont tous leur équivalent en français (2).

Dangers

Claude Hagège crie dans le désert depuis des années : « Seuls les gens mal informés pensent qu’une langue sert seulement à communiquer. Une langue constitue aussi une manière de penser, une façon de voir le monde, une culture. (…) l’anglais est porteur...
(1) http://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue
(2) Laurence Cossé, Soumission, La Croix, 7 septembre 2016.
(3) L’Express, le 28 mars 2012.
(4) Emmanuel Jaffelin, Petite philosophie de l’entreprise, François Bourin, 2012.
(5) Comme en France, la Loi nº 94-665 du 4 août 1994 relative à l’emploi de la langue française, dite « Loi Toubon », le décret nº 96-602 du 3 juillet 1996 relatif à l’enrichissement de la langue Française et l’arrêté du 17 novembre 2009 relatif aux missions et à l’organisation de la délégation générale à la langue française et aux langues de France. Merci à Siméon Loncke pour les informations communiquées.
(6) L’Express, le 28 mars 2012.
(7) La Dépêche du Midi, Michel Serres : « Je lance un appel pour faire la grève de l’anglais », 3 octobre 2013.

Vous aimerez aussi

Henri Dunant, un homme de foi trop longtemps oublié Henri Dunant est né en...
Comme des buvards, les journaux happent quelque chose de notre quotidien pour...
Il y a des reculs qui honorent et des entêtements qui discréditent. Juillet...
Réflexions entre Sotchi, le Brésil et le Tour de France. En février, toute la...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...