Le pouvoir ambigu des bulles-médias

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Le pouvoir ambigu des bulles-médias
« Les internautes accusent… condamnent… s’offusquent… saluent… ». Nous voyons de plus en plus ce genre d’informations suite à des interventions de leaders politiques, d’animateurs de télévision, de stars plus ou moins populaires. Mais qui sont ces internautes sinon des anonymes qui donnent leur avis sans qu’on le leur demande ? Ces nouveaux témoins, qui s’apparentent aux micros-trottoirs, détiennent un nouveau pouvoir, celui de répercuter des ressentis érigés en opinions et ces opinions édictées en vérités.

Des informations souvent orientées

Instagram, Tweeter, Facebook" et autres réseaux sociaux fusent et diffusent des informations de moins en moins vérifiées, mais auxquelles on donne de plus en plus de crédit. Où est l’information vraie ou simplement utile ? Les filtres manquent face à la tyrannie de l’immédiateté, sans parler de la défiance à l’égard des médias traditionnels. On croit éviter la manipulation suspectée de la « grande presse », mais les réseaux sociaux sont des canaux par lesquels sont diffusées abondamment des informations orientées. Ils multiplient les diffusions et le nombre de récepteurs qui, à leur tour, répercutent à volonté.

Le bon et le moins bon

De fait, les réseaux sociaux et les internautes qui en abusent, sont des accélérateurs de tout. Cela peut être positif lorsque l’on parle de travail ou de connaissance, de visibilité ou de reconnaissance, mais cela devient dramatique lorsqu’on joue des théories du complot, des perversions et des violences. Les réseaux sociaux offrent des caisses de résonance à qui sait les utiliser, et les personnes mal intentionnées savent les exploiter.

Journaliste sans le savoir

Après la pression des mass-média des années 60, nous sommes plongés dans les micro-médias, voire les bulles-médias. En effet, chaque individu peut...

Vous aimerez aussi

Il y a des reculs qui honorent et des entêtements qui discréditent. Juillet...
Ceux qui s’enflamment dès que le prophète Mahomet est mis en cause le...
La photo du petit Aylan est maintenant bien loin. Les réfugiés eux, continuent...
Venue des États-Unis, la mode des Flash mobs s’est répandue partout depuis...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...