Le vintage, mode ou retour aux sources ?

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Un présent difficile et un avenir incertain expliqueraient-ils le vintage ?

Le vintage, mode ou retour aux sources ?

D’après notre cher Petit Larousse, le vintage qualifie les vêtements et accessoires désuets des décennies précédentes remis au goût du jour et qu’on doit avoir ! Plus précisément, il définit les codes esthétiques d’après-guerre jusqu’aux années 90. Autrement dit, tout ce qui touche aux souvenirs de notre enfance dès qu’on a pris un tout petit peu d’âge ! L’engouement pour le vintage date d’une dizaine d’années et a été encore renforcé par la crise actuelle. 

Besoin de valeurs sûres

Car derrière ce retour vers le passé il y a certainement le besoin se rassurer. L'histoire nous a montré que chaque époque de crise a été marquée par un repli sur le passé comme s’il garantissait des valeurs meilleures. On se tourne vers les classiques à défaut de pouvoir se projeter dans un avenir insaisissable, quitte à idéaliser ce passé et à embellir notre enfance ou notre jeunesse et notre famille. Le passé fait office de gardien de valeurs sûres et authentiques en passe d’être édulcorées par la société de consommation actuelle.

Gage de qualité

Les décennies d'après-guerre ont laissé un souvenir impérissable dans nos mémoires, d'une part parce qu'elles ont été vécues par nos parents et nos grands-parents, mais aussi parce qu'esthétiquement, elles ont laissé des traces d’une qualité incontestable dans la vie quotidienne. 

Dans les années 1960 par exemple, s'habiller était un rite, un plaisir, un lieu d'invention, la marque d'un respect de soi et des autres. On prenait alors le temps de s'arrêter pour apprêter, que ce soit pour rester chez soi ou pour sortir. La féminité et l'élégance des tenues en témoignent. Rien à voir avec la platitude, le laisser-aller, le conformisme d'une certaine mode actuelle... Comment alors ne pas vouloir adopter certains principes indémodables qui restituent au vêtement, voire à la personne, toute sa dignité ?

Simple effet de mode ?

Au-delà de notre garde-robe, tous les secteurs surfent sur cette vague rétro : de l’automobile avec les succès du Vespa ou de la Fiat 500, aux produits électroménagers avec les réfrigérateurs SMEG. Le style vintage s’affiche même sur le petit écran. Les séries télévisées remettent la tendance au goût du jour, telle la série « Mad Men » qui met en scène les publicitaires new-yorkais des années 60. 

Tout l’intérêt du vintage est d’en user avec subtilité, dans un coin de salon, dans une entrée. On n’est pas obligé d’acheter du « vrai » vintage, puisque les enseignes proposent des produits neufs qui s’en inspirent. On appelle cela le « néo-rétro ». 

Mais au-delà de la simple nostalgie pour une époque révolue, la mode du vintage ne témoignerait-elle pas, finalement de la quête d’un retour aux sources qui nous tiraille tous ? À méditer !

Vous aimerez aussi

L’avortement n’est plus une exception en France. Quelle sera la prochaine...
Monde / 65,3 millions de déracinés Fin 2014, ils étaient 59,5 millions à...
Il semblerait que « plus grand, plus vite » soit le leitmotiv de notre...
Monde / 2015 année internationale de la lumière L’initiative en revient à...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...