Les Food Trucks font recette

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Les Food Trucks font recette

II y a déjà deux ans que les Food Trucks (prononcez « foude treuque ») ont débarqué dans plusieurs de nos villes. Ces camionnettes-kitchenettes vintage et colorées renouent avec la tradition des marchands ambulants. D'ailleurs cer tains remettent en service d'antiques estafettes.

Du neuf avec de l'ancien ?

Cela ressemble aux livreurs de pain frais ou aux charcutiers ambulants de campagne.

Tout est en place pour régaler le passant. Les plats faits maison sont élaborés devant le client à partir de produits frais et d'ingrédients de choix. Chaque camionnette apporte au consommateur son univers, ses propres recettes, ses ingrédients.

Le menu coûte en moyenne 10 euros. La stratégie marketing des Food Trucks vise donc l'urbain pressé et pas trop fortuné avide de meilleurs repas. Cela n'au-

ra échappé à personne : se nourrir plus sainement préoccupe de plus en plus nos contemporains.

Mais pour bien manger, il faut du temps pour s'approvisionner en bons produits qu'on ne trouve pas toujours en grandes surfaces. Du temps aussi pour les cuisiner. Le Food Truck offre une solution attractive.

Engouement et revers

Leur succès est foudroyant. Des dizaines de ces camions sillonnent aujourd'hui le pays à l'heure des repas et on peut les localiser sur Internet. Du côté des consommateurs, l'effet de curiosité a joué à plein, relayé par la communauté des blogueurs. Du côté de ceux qui prennent l'initiative d'ouvrir un Food Truck, l'avantage essentiel réside dans le coût : un camion avec cuisine aménagée revient bien moins cher qu'un restaurant.

Mais chaque médaille a son revers. Le côté jeu de piste et l'attente souvent longue avant d'être servi peuvent parfois lasser ceux qui veulent déjeuner vite et bien. Le succès rencontré peut en amener plus d'un à faire des compromis avec l'hygiène et la traçabilité des produits.

Le paradoxe, c'est que le succès d'un Food Truck conduit souvent à des désirs d'ouverture de véritables restaurants, bien sédentaires, eux, et beaucoup plus chers ! Et c'est ainsi que l'on perd son âme.

Être ou ne pas être, telle est la question...

La municipalité de Bruxelles a décidé d'encadrer l'arrivée dans la ville des « food trucks ». Le règlement vise à garantir une alimentation de qualité et la variété des produits présentés, et à éviter une trop grande concurrence avec les établissements déjà en place. Il doit aussi empêcher les occupations anarchiques de l'espace public. Il s'agit en fait d'une adaptation du règlement relatif au commerce ambulant sur les marchés et le domaine public.

Les critères de sélection prennent notamment en compte la qualité et l'originalité de la présentation des produits. Des emplacements sur l'espace public peuvent alors leur être proposés.

Vous aimerez aussi

Écoutez vos idoles 24h/24 avec … Eddy Mitchell disait que l’avantage que...
Les Proverbes bibliques le disaient déjà : « Le chien retourne à ce qu’il...
L’avortement n’est plus une exception en France. Quelle sera la prochaine...
En Belgique, comme partout ailleurs, on nous demande souvent de donner. Pour...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...