Pour la dignité de nos dignitaires

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

Comment faire respecter la loi si on ne la respecte pas soi-même ?

Pour la dignité de nos dignitaires

La scène se passe dans une paisible petite ville de la Nièvre. Une jeune fille entre dans un bureau de tabac pour acheter des cigarettes. La buraliste refuse de lui en vendre, ayant repéré qu’elle est mineure. La jeune fille sort, va chercher quelques copains. Ceux-ci entrent, cassent tout, y compris la figure de la buraliste.

Ce qui atterre déjà le provincial quand ça se passe dans une banlieue difficile, l’effraye carrément quand ça se passe dans une localité de 5.000 habitants où, s’il y a des problèmes sociaux comme partout, l’ambiance n’est pas étouffante. Dans son numéro du 12 septembre 2014, Marianne avait publié un dossier sur « Les vraies fractures françaises », évoquant notamment ces modestes localités de la France profonde dont personne ne se soucie parce que la population est faible numériquement et faible « en gueule ». Nul ne s’inquiète de ceux qui souffrent en silence.

Quand le mauvais exemple vient d’en haut

La déliquescence sociale n’est pas principalement une affaire d’argent, mais de richesse intérieure. L’épisode qui vient d’être raconté montre que la loi n’a aucune valeur pour certaines personnes. Ce qu’on ne peut pas obtenir légalement, on le prend, y compris par la violence. C’est un symptôme très grave, mais dont l’exemple vient de haut puisque tous les partis politiques importants voient...

POUR ALLER PLUS LOIN

Romains 13.3

Vous aimerez aussi

Nous entendons souvent parler d’évacuations des étrangers regroupés à la...
Italie / Un hôtel tenu uniquement par de jeunes trisomiques Un groupe de...
II y a déjà deux ans que les Food Trucks (prononcez « foude treuque ») ont...
Comme des buvards, les journaux happent quelque chose de notre quotidien pour...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...