Une formidable expansion

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

Alors que certaines églises (pas toutes heureusement) se vident en Occident, un christianisme fort et fervent est en expansion dans bien des pays.
Dieu aurait-il changé d’adresse ?
Une chose est certaine : Dieu n’enfonce pas les portes fermées.
Une autre est à découvrir : Dieu répond toujours et sans tarder à celui qui l’invite.
À chacun donc de choisir si Dieu habitera chez lui aussi.

Une formidable expansion

Un petit voyage dans l’espace et dans le temps qui nous fait découvrir le plus grand mouvement de l’histoire humaine.

Supposons qu’un extraterrestre, professeur d’études comparatives des religions interplanétaires, visite la Terre à plusieurs reprises. La première fois, il arrive à Jérusalem dans l’année 37 de notre ère. Qu’est-ce qu’il observe ? Il tombe sur un culte dans le plus grand des bâtiments, le Temple. Il voit une grande foule de juifs assister à un culte avec des sacrifices d’animaux. Lors de cet office, ils font la lecture d’un ancien livre de la loi. Les gens respectent scrupuleusement un jour de repos par semaine, le septième, et circoncisent leurs garçons. Apparemment, il y a plusieurs dénominations parmi eux et aussi des chrétiens. Ces derniers se différencient seulement par leur allégeance au Christ, le Messie des Juifs.

Après sa première visite

La prochaine visite du professeur se fait à Nicée, en Turquie actuelle, dans l’année 325 de notre ère. Là il tombe sur une grande assemblée de vieillards qui sont en train de discuter de problèmes théologiques et métaphysiques. Ils sont célibataires et n’ont donc pas d’enfants. Circoncire des enfants signifierait pour eux renier leur foi. Faire des sacrifices d’animaux serait pour eux également avoir très mal compris le Livre, qui est d’ailleurs le même qu’à Jérusalem. Des sacrifices ? Ils en parlent en termes de pain et de vin partagés lors d’un repas. Pour eux, le septième jour est un jour normal de travail. En revanche, ils ont introduit le premier jour de la semaine comme jour de repos et de communion.
Quelque trois siècles plus tard, notre extraterrestre arrive en Irlande. Sur une côte rocailleuse il trouve des moines immergés jusqu’au cou dans l’eau glacée, en train de réciter des psaumes tirés du Livre qu’il a déjà remarqué à Jérusalem et à Nicée. D’autres sont en route dans un petit bateau avec une caisse qui renferme des manuscrits dont ils parlent aux habitants des îles environnantes en les appelant à changer de style de vie et à arrêter de faire des sacrifices à leurs divinités. Il constate que les manuscrits dans la caisse sont les mêmes que ceux utilisés par les Juifs et les Pères de Nicée quelques siècles plus tôt. Il entend la même confession de foi, résultant des discussions à Nicée.

...

...

Vous aimerez aussi

Hier, ils permettaient la rencontre, la méditation... Aujourd’hui, ils font...
II y a déjà deux ans que les Food Trucks (prononcez « foude treuque ») ont...
Italie / Un hôtel tenu uniquement par de jeunes trisomiques Un groupe de...
Je passe des heures à surfer sur Internet. Mes soirées y passent. C'est un...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...