Un ange passe

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Quand un silence pesant s’impose dans une conversation, il y a toujours quelqu’un qui tente de détendre l’atmosphère en disant: «Un ange passe».

Un ange passe

Pourquoi une telle expression? Certains pensent qu’elle nous vient de la mythologie romaine. À l’origine il s’agirait du passage de Mercure, messager des dieux au casque ailé. Peut-être pourrait-il y avoir derrière une telle remarque l’expression de ce qui est vécu par exemple lorsque des élèves discutent entre eux et qu’un professeur vient à passer: le silence se fait (l’image marche aussi pour les ouvriers et leur patron). On ne veut pas que ce qui se dit entre nous soit colporté aux instances supérieures. Craint-on alors que l’ange qui passe par là porte à Dieu nos paroles trop légères?

Dans la Bible, la communication va dans l’autre sens. Les anges ne sont pas spécialement associés au silence, mais bien plutôt à la parole. Ce sont à proprement parler des messagers, porteurs d’une bonne nouvelle de la part de Dieu. Et quand ils ne sont pas porte-parole, ils sonnent de la trompette! Nous sommes donc loin du fameux silence que les anges sont sensés semer sur leur passage. Ils viennent plutôt nous dire: «Ne craignez pas».

Il y a certainement plus d’anges que nous l’imaginons qui passent dans notre vie. Nous n’en prenons pas vraiment conscience parce que notre existence est remplie de bruit. Si nous observons le silence nous reverrons toutes ces fois où on nous a dit une parole qui nous a porté et nous a permis de continuer le chemin. Alors, ne passez pas votre chemin, mais soyez des anges pour les autres en brisant le silence.

Vous aimerez aussi

Rien de plus banal que la naissance de ce bébé il y a 2.000 ans... et pourtant...
Contrairement aux idées reçues, croire en la résurrection de Jésus implique...
Quand on veut vendre sa lessive, on essaie de démontrer qu’elle lave plus...
Les idées reçues ont la dent dure. Il faut savoir leur résister. Mère...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...