Ils ont rencontré Jésus

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Des milliers de personnes ont eu la chance de rencontrer Jésus il y a 2.000 ans. Cependant, toutes ne l’ont pas vraiment saisie.
Ils ont rencontré Jésus

Il m’a tout pardonné

Ne cherchez pas mon nom. Ici, à Béthanie, on m’appelle « la pécheresse », avec un ton de mépris. Hélas, je ne suis pas très fière de ma vie, loin d’être exemplaire.
Pourtant, depuis que j’ai entendu Jésus parler de pardon et de la possibilité de changer de vie, j’ai choisi de me détourner de ma mauvaise vie et de lui faire confiance.
Aujourd’hui, j’ai appris que Jésus est justement venu rendre visite à Simon pas loin de chez moi. Voilà une occasion rêvée pour le revoir, lui dire merci. Ma vie a tellement changé depuis que j’ai cru à ses paroles.
Je n’ose pas trop m’approcher. Je reste donc derrière Jésus. Aïe, l’émotion me prend, des larmes m’inondent les yeux et elles coulent sur les pieds de Jésus. Je n’ai rien d’autre que mes cheveux pour les essuyer. J’embrasse alors ses pieds et je les parfume.
Il fallait s’y attendre. C’est le tollé général. J’entends parler de mon métier de prostituée. Certains disent que c’est du gâchis, qu’on aurait pu donner l’argent du parfum aux pauvres. Je suis désemparée, attristée. Moi, qui croyais bien faire !
Heureusement, Jésus m’a comprise. En me montrant, il a dit à Simon devant tous ses invités :
« Ses nombreux péchés sont pardonnés, et c’est pour cela qu’elle a montré beaucoup d’amour. »
Il s’est ensuite tourné vers moi et il m’a dit : « Tes péchés sont pardonnés. »
Pouvais-je espérer mieux ? Ma vie ne sera plus jamais la même.
La pécheresse chez Simon

J’ai été lâche

J’avais pourtant bien commencé et répondu à l’appel de Jésus sans hésiter. Quelques heures avant que Jésus soit arrêté, je lui avais même promis que je le suivrais quoi qu’il arrive. Mais, cette nuit-là, j’ai prétendu à trois reprises que je ne le connaissais pas. Quelle honte !
Puis quelques jours plus tard, je pars pêcher avec mes amis. À l’heure de rentrer, un homme nous interpelle depuis le rivage : « Avez-vous du poisson ? » Nous sommes bien obligés de lui avouer que non. Il nous demande de jeter une nouvelle fois le filet. Et là, miracle, c’est une immense quantité de poissons qui affluent dans nos filets, et des gros.
C’est Jean qui a eu le déclic le premier. « C’est le Seigneur ! » me dit-il. Arrivés à terre, nous voyons que Jésus a préparé un repas. Le reconnaissant, sans oser y croire, nous n’arrivons pas à lui poser les questions qui nous brûlent le cœur. Nous n’étions pas bien fiers de l’avoir laissé seul devant la mort.
C’est Jésus qui a pris les devants. À la fin du repas, il m’a demandé à trois reprises si je l’aimais. Pourquoi cette insistance ? Pourquoi...
Pour aller plus loin
Lire les textes bibliques ayant inspiré ces récits :
Jean 21.1-19 ; Philippiens 3.4-6 ; Actes 9 ; Matthieu 19.16-22 ; Luc 7.16-50 ; Jean 9

Vous aimerez aussi

Marie, sa mère, est promise en mariage à Joseph. Mais, avant d’habiter avec...
L’attitude de Jésus semble paradoxale. Alors qu'il est lui-même parfois...
Rendre gloire à Dieu ? Cela commence par reconnaître qui il est et par...
Les mots de la Bible ont parfois vieilli. Leur sens a évolué aussi. Ils...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...