Des animaux au ciel ?

Complet
Note : 50
( 1 vote )

La question peut paraître incongrue et pourtant… la Bible en parle.

Des animaux au ciel ?

Dans un beau livre traitant de l’espérance de la vie à venir, Richard Mouw raconte qu’alors qu’il était encore jeune, il avait demandé à sa mère si son chien irait au ciel après sa mort. Plusieurs années plus tard, son propre fils lui pose la même question au sujet de son chien. Richard Mouw répond, à la manière de sa mère, bien des années plus tôt: «Tu sais, les chiens n’ont pas d’âme…» (1).

Certes, une telle réponse explique le sort de mon chien pour lequel la mort est la fin du «voyage». Car contrairement à l’homme, il n’y a rien de personnel dans l’animal qui demeure après la mort dans l’attente de la résurrection finale. Mais comme le relève Mouw, cela n’implique pas que «seules les réalités “munies d’âmes” iront au ciel». Car la Bible envisage le paradis d’une manière très concrète. La résurrection des hommes est la résurrection de leur corps. Parlant du «ciel nouveau» et de la «nouvelle terre» que Dieu allait créer, le prophète Ésaïe affirme: «Les loups et les agneaux paîtront ensemble, le lion mangera du fourrage tout comme le bétail; le serpent mordra la poussière» (2). De tels textes ont certainement une portée symbolique: ils annoncent la fin de toute hostilité et la défaite du diable. Mais ils laissent aussi entrevoir que les animaux auront une place dans ce monde nouveau.

Quand le mal n’existera plus

Tout ce que Dieu a créé est bon; et rien n’est destiné à l’annihilation. Ce n’est pas la création de Dieu qui pose problème, mais le mal qui l’avilit et la pervertit. C’est sur ce mal que Jésus a remporté la victoire par sa mort et sa résurrection. L’animal fait partie de cette belle et bonne création de Dieu, et la grande délivrance à venir (3) inclura, entre autres, les loups, les agneaux, le lion, le serpent et… le chien. La marque du mal dans la vie animale disparaîtra: «Les loups et les agneaux paîtront ensemble»!

Lorsque Dieu a créé l’homme (4), il a fait passer les animaux devant lui pour qu’il leur donne un nom. Créés le même jour et façonnés de la même glaise que l’être humain, les animaux forment sa cour, confiée à lui par le Seigneur de l’univers. Lorsqu’au jour de la grande délivrance et de la résurrection, Jésus reviendra, l’univers sera comme transfiguré. Le ciel fera sa demeure sur la terre, et là l’homme, entouré de sa cour, vivra dans la présence même de Dieu, environné de ses saints anges. Et la justice règnera.

1. Richard Mouw, La culture et le monde à venir, coll. Alliance, Méry-sur-Oise, Sator, 1988, p. 17

2. Ésaïe 65.17, 25

3. Romains 8.19-21

4. Genèse 1.25-26; 2.7,19-20

Vous aimerez aussi

Juger objectivement de la qualité d’une musique est impossible. Repérer ses...
Les débordements honteux de certaines sectes nous ont rendus ultrasensibles. En...
La vérité est précieuse à condition de s’imposer des règles rigoureuses....
Pourquoi les chrétiens terminent-ils leurs prières en disant «Amen»? À la...

Commentaires

Wesker
24 août 2014, à 18:28
Définition déjà le différence entre les hommes et femmes et les animaux, a part que un à un esprit et que l'autre n'as pas d'esprit.
Par contre les deux sont des âmes.
(L'Apôtre Paul, employer les même termes que se soit en Romains 8;19-21 et en 1 Corinthiens 15; 35-54 qui parle de la résurrection corporelle des individus, c'est donc une sorte "de résurrection de la création".
il y a par conséquent un lien, une analogie, entre la résurrection de Jésus, la résurrection des êtres humains et la résurrection de la création dont Jésus est le "premier né", le " premier fruit", le "nouvel Adam") livre La Bible et l'écologie de Frédéric BAUDIN.
Donc ont peut dire que si il y a une résurrection de la création lier la résurrection de Jésus, la résurrection des êtres humains, les animaux des croyant peuvent-il faire partie de cette résurrection de la création?

Ont dit que les animaux n'ont pas d'âme, sauf que les être humaine n'ont pas d'âme non plus.
("L'homme ne possède pas une âme, il est une âme") livre Notre Père Abraham les racines juives de la foi chrétienne page 178 paragraphe 3.

l'être humain est diviser en trois partie
L'esprit qui est immortel (avant que la poussière retourne à la terre, comme elle y était, et que l'esprit retourne à Dieu qui l'a donné) Ecclésiaste 12;7 Bible Darby

L'âme en hébreu Nephesh "âme vivante" qui signifie un principe vital le vie terreste

le corps l'enveloppe charnelle

Les animaux, eux, sont diviser en deux partie
Une corps charnelle
Une âme vivante "qui se dit être vivant" signifie un principe vital le vie terreste
(Genèse 1;20-24 Bible Darby Et Dieu dit : Que les eaux foisonnent d’un fourmillement d’êtres* vivants, et que les oiseaux volent au-dessus de la terre devant** l’étendue des cieux.
Et Dieu créa les grands animaux des eaux*, et tout être vivant qui se meut, dont les eaux fourmillent, selon leurs espèces, et tout oiseau ailé selon son espèce. Et Dieu vit que cela était bon.
Et Dieu les bénit, disant : Fructifiez, et multipliez, et remplissez les eaux dans les mers, et que l’oiseau multiplie sur la terre.
Et il y eut soir, et il y eut matin : — cinquième jour.
Et Dieu dit : Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce, le bétail, et [tout] ce qui rampe, et les bêtes de la terre selon leur espèce. Et il fut ainsi)

(Genèse 1; 29-30 Et Dieu dit : Voici, je vous ai donné toute plante portant semence, qui est sur la face de toute la terre, et tout arbre dans lequel il y a un fruit d’arbre, portant semence ; [cela] vous sera pour nourriture ;
30 et à tout animal de la terre, et à tout oiseau des cieux, et à tout ce qui rampe sur la terre, qui a en soi une âme vivante, [j’ai donné] toute plante verte pour nourriture. Et il fut ainsi)

Dieu, donne l'herbe verte qui a en soi une âme vivante (c'est a dire aux hommes et femmes et aux animaux.

Voici un lien intéressant
http://augustine1blog.wordpress.com/2014/01/01/do-our-pets-go-to-heaven-when-they-die/
Note du commentaire :
8
- +

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...