Bien plus que le corps

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Bien plus que le corps

La santé est l’un des postes majeurs de dépenses dans nos pays occidentaux.

Souvent plus de 10 % du produit intérieur brut lui sont consacrés. Cela représente des centaines de milliards d’euros : soit plus de 6.000 euros par habitant (par an) en France, en Belgique et en Suisse, pour ne citer que ces pays.

La progression des dépenses est, du reste, très difficile à freiner car les progrès de la médecine obligent à faire appel à des techniques de plus en plus coûteuses, servies par des appareils eux-mêmes sans cesse plus sophistiqués. L’espérance de vie s’en trouve prolongée, ce qui ajoute aux aspects économiques du problème. Ceci étant, parlons-nous bien de tous les aspects de la santé quand nous évoquons ces dépenses ?

Une définition de la santé

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la santé est « un état de complet bien-être physique, mental et social, qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». Selon elle, la santé n’est donc pas seulement une notion biologique comme nous avons parfois tendance à le croire.

Lorsqu’elle parle de santé, la Bible fait, elle aussi, référence à bien plus que l’absence de maladie.

Le mot hébreu Shalom qu’elle utilise, et par lequel on se salue encore aujourd’hui en Israël, témoigne de ce bien-être total qu’on souhaite à l’autre. On le traduit en général par Paix, mais le mot y associe les aspects psychologiques et physiques de notre être. Sans oublier sa dimension spirituelle.

Quant au mot grec sòzò utilisé dans la deuxième partie de la Bible, vous serez peut-être étonné d’apprendre qu’il a deux sens qu’il n’est pas toujours facile de distinguer quand on le traduit : sauver et guérir. Si le premier nous fait penser au salut éternel, le second nous oriente vers notre corps et sa santé. Il est vrai que Jésus s’est occupé de l’un et de l’autre.

Certains accusent les chrétiens de ne penser qu’à l’au-delà. Jésus n’aurait pu être critiqué de la sorte car il n’a jamais vu dans les hommes des « âmes » à sauver mais des êtres humains qui ont besoin d’une relation authentique restaurée avec Dieu et avec leur prochain.

Est-ce un hasard si Jésus invite ceux qui prient à demander à Dieu le pain nécessaire avant même de lui réclamer son pardon ?

Micro-trotttoir

C’est quoi pour vous être en bonne santé  ?*

• Ne pas être malade

• Être en bonne santé physique spirituelle et bien dans sa   peau

• Être bien dans son corps et dans sa tête.

• Ne pas avoir de problèmes de santé qui menacent  la vie

• Oublier le nom de son médecin traitant

• Être en pleine possession de ses capacités  physiques  et  mentales

• Une  grande richesse

• Pouvoir vivre sans contrainte

• Être en harmonie avec son corps intérieur

• Avoir  un bon état d’esprit.

* Merci à Laure Sarrade pour ce micro-trottoir effectué auprès de plusieurs dizaines de personnes. Nous avons retenu les réponses les plus fréquemment reçues.

Vous aimerez aussi

On reste sans voix devant certaines merveilles de la nature. Qui faut-il alors...
Y a-t-il quelque chose de nous qui demeure après la mort? En Occident, une...
La population mondiale s’élevait à un milliard d’habitants en 1800 ; elle...
Comment vivre la relation homme-femme dans le couple et en société? Étonnant...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...