En paix malgré l’anxiété autour de moi

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Témoignage et réflexions d’une Parisienne

En paix malgré l’anxiété autour de moi

Pourquoi la longue file d’attente a-t-elle tant diminué devant la pyramide du Louvre ? Il ya quelques mois, elle était encore prise d’assaut par les touristes.

Pourquoi les magasins de la rue de Rivoli semblent-ils déserts ? Et que dire des terrasses de cafés vides ?

Un début d’explication

Est-ce la faute des médias qui nous parlent sans arrêt de catastrophes ? Ou du chômage, de la précarité, de l’insécurité, des mouvements de grève ou de protestation qui dégénèrent souvent dans la violence ? En tout cas, le résultat est là : mes collègues et les gens autour de moi semblent bien soucieux, anxieux, peureux, malheureux... Je les entends souvent se demander « Mais où va-t-on ? »

Manifestement, les attentats terroristes sont passés par là. Il n’y a qu’à voir ces regards inquiets qui se croisent dans les transports. Autrefois, c’était juste pour ne pas rater le train que nous craignions les arrêts du métro ; aujourd’hui ce sont d’autres pensées qui nous effleurent quand le wagon ralentit et que nos mains sont moites. Les gens ont peur... du présent, de l’avenir.

Et moi dans tout ça ?

J’aimerais tant partager la paix qui m’habite car, même si notre monde est en crise, ma foi reste de mise.

Le Dieu en qui j’ai mis ma confiance n’a-t-il pas dit : « Les montagnes peuvent bouger, les collines peuvent changer de place, mais l’amour que j’ai pour toi ne changera jamais, l’alliance que j’ai établie avec toi pour te rendre heureuse ne bougera jamais » ?

Depuis que je lui ai confié ma vie, je sais que même si je devais mourir demain, il m’a réservé une place auprès de lui dans son Royaume.

Je ne veux pas pour autant minimiser la valeur de notre vie sur terre car je sais qu’elle a du prix aux yeux de Dieu. Pas besoin d’attendre l’au-delà pour bénéficier du bonheur qu’il veut nous donner.

En paix et triste à la fois

Ainsi, chaque jour, que je sois seule ou que je marche dans la foule, je prie Dieu de me garder et de veiller sur tous. Je sais que je suis bien impuissante face à la méchanceté et à l’égoïsme de bien des hommes, mais j’ai foi dans son amour et sa puissance.

Par contre, je suis triste de constater que la plupart de ceux qui s’interrogent sur l’avenir du monde ne sont pas prêts à abandonner leurs mauvaises voies et à se tourner vers Dieu. Je ne suis ni négative ni positive, je veux juste être lucide : l’homme a raté le coche en refusant la main que Dieu lui tendait. Répondre à son invitation est pourtant la solution pour que notre monde échappe à la décadence et à l’enfer qui l’attend.

Ce que Dieu disait à son peuple hier est pour moi encore vrai aujourd’hui : « Si mon peuple s’humilie, prie et me cherche, je l’exaucerai des cieux, j’effacerai son péché et je guérirai son pays. » J’en suis persuadée : ce sont des projets de bonheur que Dieu nourrit pour les hommes. Voudront-ils l’entendre ?

POUR ALLER PLUS LOIN

Ésaïe 54.10 ; 2 Chroniques 7.14

Vous aimerez aussi

G comme Gratuit La grâce, c'est un cadeau. Comme un coucher de soleil :...
Le Dieu de la Bible aime se faire connaître. Inlassablement il révèle qui il...
Empêchons que Noël fasse souffrir davantage ceux qui souffrent déjà. Nous...
Heureux lorsque l'on vous insulte*... Que l'on vous persécute et que l'on dit...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...