Entre questions et idées reçues

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Ce n’est pas parce que l’on entend souvent une chose qu’elle est vraie.
Entre questions et idées reçues

L’important c’est d’être sincère

« Cela s’est passé dans un train sans arrêt entre Paris et Nancy. Je me suis installé et j’ai commencé à lire un bon livre. Au bout de quelques minutes un monsieur s’assoit à côté de moi, on se salue et il se plonge lui aussi dans la lecture. Tout va bien… jusqu’au passage du contrôleur. C’est alors que mon voisin découvre qu’il n’est pas monté dans le bon train puisqu’il voulait se rendre à Reims. J’y ai vu une parabole. On peut croire sincèrement à une idée, à une religion, mais la sincérité n’y change rien. C’est la vérité qui compte. Mais heureusement que dans la vraie vie, à la différence de mon histoire, on peut changer de direction en cours de route. »
David Brown

J’ai perdu la foi

Quelle est donc cette foi que tu as perdue ?
Une foi que tu t’étais construite en t’instruisant de la Bible et des spiritualités rencontrées en chemin ? Et si c’était une bonne chose que tu aies perdu CETTE foi-là ? Peut-être croyais-tu « avoir la foi » ? En réalité personne « n’a la foi » parce que personne ne peut en être propriétaire. Pourquoi ? Parce qu’on ne peut pas l’avoir, la tenir. La foi en Christ, le sais-tu, c’est une foi qu’on reçoit. Cette foi que tu reçois est en fait la foi… de Christ à l’égard du Père. Ce n’est pas la tienne, c’est la sienne. Inébranlable. Indéboulonnable. Impossible à perdre.
Gilles Boucomont

Croire et puis c’est tout ? Trop facile !

La Bible et l’Histoire montrent au contraire que croire pousse à la prise de risque ! Exemples :
– Abraham. Dieu lui dit : « Pars vers le pays que je donnerai à ta descendance. » Et Abraham part sans savoir où il va, lui qui est trop vieux pour enfanter.
– Moïse. Il part affronter le pharaon pour qu’il libère son peuple de l’esclavage.
– Marie. Elle sait ce que risque une femme enceinte d’un autre que son futur époux. Pourtant elle assume.
– Jésus, enfin. Il renonce à la puissance et se laisse crucifier comme un malfaiteur.
Et que dire de Martin Luther King, Mère Teresa, Nelson Mandela ? Croire, c’est passer à l’acte. Quand on me dit : « Je suis croyant mais pas pratiquant », j’ai envie de répondre, taquin : « Moi aussi, je suis footballeur mais je ne pratique pas. » La foi qui n’agit pas est morte.
Christophe Desplanque

Je n’ai pas la foi

Alors comme ça, la « foi » serait un truc qui nous tombe dessus par hasard, sans qu'on y puisse rien ? Parce que j’ai grandi dans telle famille, parce que mes parents n’étaient pas croyants, ou trop, parce que c’était interdit, ou bien obligatoire… ?
Pour moi, « avoir la foi », c’est comme...

Vous aimerez aussi

Les Israélites avaient-ils peur de la mer ? Sans doute… mais il y a beaucoup...
Vous êtes-vous jamais demandé ce que serait un monde sans musique?...
La BD: un excellent moyen de faire sortir la Bible des rayons poussiéreux de...
En quelques millénaires, l’homme a incroyablement transformé son...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...