Êtes-vous dépendant ?

Complet
Note : 40
( 1 vote )
D’après le concept du Dr Aviel Goodman développé en 1990 pour établir un diagnostic du trouble addictif quel que soit le produit utilisé ou le comportement réalisé. Cette analyse est aujourd’hui communément admise dans la prise en charge des addictions.
Êtes-vous dépendant ?
Il n’est pas nécessaire de consommer un produit pour être dépendant. Un comportement peut aussi entraîner une dépendance. Les achats compulsifs, le sport, les jeux de hasard et d’argent, la sexualité, la cyber dépendance, la dépendance affective... sont autant de domaines d’addictions possibles.
Dans les critères énumérés ci-dessous, vous pouvez donc remplacer « produit » par « réaliser mon comportement ».
1. Je n’arrive pas à résister à l’envie de prendre le produit.
2. Je suis de plus en plus nerveux, en tension jusqu’à ce que je prenne le produit.
3. J’éprouve du plaisir ou du soulagement quand je prends le produit.
4. Je perds le contrôle de tout le reste quand je prends mon produit.
5. J’observe au moins cinq des neuf critères suivants. Certains ont duré plus d’un mois ou se sont répétés pendant une période plus longue :
• Je pense très souvent au moment où je vais prendre le produit et à la préparation que je dois prévoir.
• L’intensité et la durée de mes consommations prennent plus de place que ce que je pensais au début.
• J’ai essayé à de multiples reprises d’arrêter, contrôler ou maîtriser mes consommations.
• Je consacre un temps important à préparer mes prises de produit, à les vivre et à me remettre ensuite des effets qu’ils ont sur moi.
• Je consomme plus fréquemment lorsque je suis confronté à des épisodes de tension au niveau professionnel, scolaire ou universitaire, familial ou social.
• Je sacrifie progressivement mes activités sociales, professionnelles ou de loisir du fait de mes consommations de produit.
• Je continue la consommation de produit même si je sais que j’en paierai le prix au niveau familial et social, financier, psychologique ou physique.
• Plus je consomme le produit, plus je le tolère, plus j’ai besoin d’augmenter la quantité pour obtenir l’effet que je recherche. Sinon l’intensité ressentie sera moins importante.
• Je deviens agité, irritable si je ne peux pas consommer mon produit.

Vous aimerez aussi

POUR VOIR LA PLANCHE EN GRAND CLIQUEZ ICI...
Des faits et des déclarations qui jettent le trouble. Éduquer mon enfant...
«Dessine-moi un mouton» demande en plein désert le Petit Prince à...
Prisca Wiles est interviewée par Gisèle McAffee. Prisca Wiles assure, avec son...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...