Foi et superstitions. Ne confondons pas

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Méfions-nous des apparences.
Foi et superstitions. Ne confondons pas
Les superstitions existent partout dans le monde. Elles prennent parfois un aspect quasi religieux qui amène certains à les confondre avec la foi. Elles en sont pourtant loin, très loin même.

Je croise les doigts

Qui n’a jamais dit ou entendu cette phrase ? On croise les doigts par exemple lorsqu’on formule un souhait ou encore face à un danger. C’est ainsi que certains croisent les doigts pendant le tirage du loto. Croiser les doigts serait censé évoquer une croix et permettrait de chasser les influences maléfiques et de conjurer l’infortune. Il ne s’agit nullement de prier.

Brûler un cierge

Pas toujours facile de voir très clair dans ce geste. Dans le meilleur des cas, il peut être un geste de confiance pour manifester un sens de la paternité de Dieu, de son amour et de sa miséricorde. Cela aiderait certains à se concentrer dans la prière, à se rassembler intérieurement, à éviter les distractions… Mais on sait aussi que pour plusieurs cela remplace tout simplement la prière. Comme si le cierge priait à leur place et pouvait faire en sorte qu’ils n’aient pas à prier eux-mêmes !

Je touche du bois

Il s’agit d’un moyen de se protéger du mauvais sort et d'attirer la chance. Les Perses, les Égyptiens et bien d’autres peuples dans l’antiquité le faisaient déjà. Au Moyen Âge, les chrétiens lui ont donné...
Pour aller plus loin
Hébreux 11.1 ; Deutéronome 18.10-14.
Jean-Michel Pedrassani, Le Dictionnaire des superstitions, Contre-dires, 2011.

Vous aimerez aussi

Quelques figures du protestantisme qui ont marqué durablement le monde. La...
Nina et Marie, toutes deux étudiantes, sont des amies inséparables. Un jour...
Dès les premières pages de la Bible, Dieu a promis un « Messie ». Les...
Invisible comme le vent, Dieu n’en est pas moins réel lui aussi. Combien de...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...