L'amour venu du ciel

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Une affiche qui en dit bien plus qu’il n’y paraît.
L'amour venu du ciel
Au mois de décembre de l’année dernière, des affiches dans le métro parisien. Elles m’ont fait bien sourire... et réfléchir.
J’ai bien sûr compris que leur slogan, « L’amour ne tombe pas du ciel », avait pour unique objectif d’encourager les personnes en manque d’affection à faire appel à un site de rencontres pour rompre leur solitude. Bien trouvé !

Une intuition stimulante

Mais je me suis dit aussi : « Voilà au moins des publicitaires qui se souviennent encore un peu de l’origine de Noël, même s’ils en détournent complètement le sens. » C’est du reste toujours le cas quand une publicité s’empare d’un thème commun.
Peut être n’aurais-je jamais trouvé moi même cette formule stimulante qui fait écho, à sa manière, au premier Noël. Ce jour-là, Dieu a prouvé une fois pour toutes combien il aimait les hommes puisqu’il est venu en personne parmi eux, en Jésus son Fils unique. Certes, ce n’était encore là que le tout début de la révélation de cet amour. D’autres étapes allaient suivre.
C’est vrai, à Noël, l’amour n’est pas « tombé » soudain du ciel, car Marie a dû patienter, comme toutes les mamans, les neuf mois de sa grossesse pour accoucher de son bébé. Bien plus, cet événement avait été longuement préparé et annoncé depuis des siècles par les prophètes d’Israël. Ce n’était donc pas une surprise qui tombait du ciel ce jour-là.

Une vérité oubliée

Ceci dit, et n’en déplaise à nos publicitaires, Noël c’est bien l’histoire d’un amour qui vient d’en-haut. Ce jour-là, le Créateur du monde a quitté son Ciel de lumière pour venir habiter une planète remplie de violences et de turpitudes. Il s’est fait simple être humain pour se préparer à mourir en faveur de gens qui ne voulaient pas de lui.
C’est vrai que cet amour-là n’a pas grand-chose à voir avec un site qui fait la promotion de rencontres trop souvent superficielles et passagères. C’est un amour durable qui ne dépend même pas du partenaire puisqu’il est inconditionnel. Grâce à lui, je suis en sécurité. Je n’ai pas peur de le perdre.

Bien mieux qu’un slogan

L’Évangile nous apprend que Dieu aime parce que c’est dans sa nature. Il est amour. Personne ne peut échapper à son amour. Pas même ceux qui le nient ou lui sont indifférents. L’Évangile précise : « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique. Ainsi, tous ceux qui croient en lui ne se perdront pas loin de lui, mais ils vivront avec lui pour toujours. »
C’est vrai qu’à Noël, l’amour n’est pas « tombé du ciel », mais il n’empêche : l’amour est vraiment venu du ciel pour habiter durablement sur la terre. C’est d’ailleurs grâce à Noël que je commence à comprendre ce que le mot aimer veut vraiment dire. C’est grâce à cet amour-là que je n’ai plus de raison d’avoir peur.

Vous aimerez aussi

Nous avons tous des outils à notre disposition pour rester calmes et sereins....
Cliquez ICI pour voir la planche d'Alain Auderset en grand format. ...
Le travail peut être ressenti comme une corvée ou comme un but en soi. La...
Le cantique de Marie De tout mon être je veux dire la grandeur du Seigneur, mon...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...