Le Noël de Julie

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Le Noël de Julie

Julie habite chez sa grand-mère depuis qu’elle a perdu ses parents dans un tragique accident. Toutes deux vivent dans une pauvre chaumière mal isolée.

La forêt toute proche permet à Julie de s’évader et de rêver. Elle aime regarder à travers la fenêtre les oiseaux qui viennent se nicher dans le beau chêne du jardin. Elle s’envole avec eux vers des lendemains peuplés de chants d’oiseaux, colorés de mille feux. L’été, Julie aime aussi grimper dans ce grand chêne en s’aidant de ses quelques branches assez basses. Elle y passe alors de longs moments. Mais aujourd’hui, il fait froid. Julie sort quand même bien couverte du bonnet et de la cape de laine tricotés par grand-mère. 

Elle parle à l’unique chouette qui a osé braver le froid de l’hiver. Elle lui confie ses souhaits et n’a pas peur de lui livrer tout son cœur. Ce qui la préoccupe, c’est Noël qui approche. Tout le monde en parle à l’école et dans les rues du hameau. Elle a pu voir derrière les fenêtres embuées les sapins couverts de toutes sortes de guirlandes, boules et autres objets scintillants. Alors, tout doucement, elle demande à la chouette : « Est-ce que je pourrais avoir un arbre de Noël moi aussi ? »

Quelle n’est pas sa surprise, quand une voix inconnue lui répond : « Et pourquoi ne décorerais-tu pas le chêne ? » Sur le coup, l’idée lui paraît saugrenue. Pourtant, la nuit, elle entend encore cette voix se mêler au souffle du vent. Le jour, il lui semble que les rouges-gorges et les mésanges, ses amis de l’hiver, chantent en chœur : « Décore le chêne ! » 

Alors c’est dit, elle décorera son arbre. Elle demande l’aide de Bastien,

...

...

Merci à Jasmine Piccand. C'est sa planche, proposée dans le cadre de notre concours BD, qui a inspiré ce conte.

Vous aimerez aussi

L'étendue des connaissances auxquelles la science nous a permis d'accéder est...
En latin, on dit « Sola Scriptura », l’un des slogans de la Réforme au 16e...
Depuis longtemps, l’homme scie la branche sur laquelle il se tient......
Un bébé qui vous marque pour la vie, ce n’est pas commun. Je vais mourir. Au...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...