Les chrétiens, les mal-aimés de l’Occident ?

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Les chrétiens, les mal-aimés de l’Occident ?

Les films, les émissions télévisées ou les pièces de théâtre qui déforment ou ridiculisent les textes bibliques sont devenus courants. Il est vrai que notre société prend plaisir à se moquer d’à peu près tout, pas seulement des chrétiens. Pourtant, certains signaux interrogent.

Deux poids deux mesures

Comment, par exemple, ne pas penser à une discrimination lorsqu’à Paris, la RATP a fait ôter la mention « au bénéfice des chrétiens d’Orient » sur une affiche de concert sous prétexte de laïcité, alors que dans le même métro parisien d’autres affiches titraient « Qu’Allah bénisse la France » ? Sans compter celles qui souhaitaient un bon Ramadan.

Difficile aussi de rester de marbre lorsque des églises sont régulièrement et publiquement profanées dans nos pays sans que les auteurs soient vraiment inquiétés. Au contraire, un juge requiert six mois de prison avec sursis plus une lourde amende pour des chrétiens accusés d’avoir distribué dans leur région le témoignage d’un converti délivré de l’homosexualité.

Violences passées sous silence

En 2014, le ministère de l’intérieur français a dénombré 807 atteintes à des sépultures ou à des lieux de culte en France. Sait-on que plus de huit sur dix concernent des sites chrétiens ? Croix arrachées, stèles brisées, corps déterrés... églises taguées, cambriolées, saccagées ou incendiées, prêtres agressés... Quand les chrétiens ou leurs sites sont touchés, le silence des médias nationaux est pesant. Pourquoi ?

Aux U.S.A., Mgr Salvatore Cordileone, évêque d’Oakland ne sort plus sans gardes du corps depuis qu’il défend le mariage dit « traditionnel ».

Fallait-il en arriver là ?

Qui aurait cru que l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe voterait une résolution pour « combattre l’intolérance et la discrimination en Europe, notamment lorsqu’elles visent les chrétiens(1) » ? Si l’on peut être reconnaissant de cette prise de conscience, elle n’en est que plus révélatrice d’une situation alarmante. Le rapport du député Valeriu Ghiletchi signale de nombreuses atteintes physiques et matérielles un peu partout en Europe, et des restrictions abusives imposées à la liberté de conscience et d’expression des chrétiens : des évêques sont jugés pour des homélies défavorables au mariage entre personnes de même sexe (Belgique, Irlande et Espagne) ; des infirmières sont obligées de pratiquer des avortements contre leur conscience (Norvège) ; des conférences et séminaires sont interdits (Autriche, Royaume- Uni) ; des officiers de l’état-civil sont contraints de marier des couples de même sexe (Royaume-Uni, Pays-Bas)...

Quand l’intolérance vient d’en-haut

En France, le futur ministre de l’Éducation n’avait pas caché ses convictions lorsqu’il avait écrit quelques mois avant sa nomination(2) : « Toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Église. Non pas seulement l’Église catholique, mais toute Église et toute orthodoxie ».

Peut-on dès lors encore s’étonner de quelque chose ? Heureusement, telle n’est pas la conception de tous ceux qui se réclament de la laïcité.

1. http://assembly.coe.int/ Doc.13660. Le texte a été adopté à 77 voix contre 2. Voir aussi www.zenit.org

2. Une religion pour la République, Vincent Peillon, éd. Seuil, 2010, p. 277

L’Observatoire du Patrimoine Religieux estime qu’il y a 90.000 bâtiments religieux chrétiens en France. Beaucoup sont menacés, soit parce que les mairies ne les entretiennent pas, voire les démolissent, soit à cause de cas de vandalisme en constante augmentation. (www.patrimoine-religieux.fr)

Vous aimerez aussi

Menez l’enquête et voyez que c’est notre être tout entier que Jésus veut...
«Dessine-moi un mouton» demande en plein désert le Petit Prince à...
Meurtrier repenti, Paul a fait l’expérience de la grâce. L’amour...
Pas souvent qu’une activité professionnelle conduise à l’adoration! Mon...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...