Les chrétiens ont-ils le monopole du bien ?

Complet
Note : 50
( 3 votes )

Une question qui en soulève au moins trois autres.

Les chrétiens ont-ils le monopole du bien ?

Nous connaissons tous des personnes qui ont un comportement extraordinaire alors qu’elles ne croient pas nécessairement en Dieu. Il y a des gens formidables partout. Allons cependant un peu plus loin que ce simple constat.

 

Qu'est-ce que le bien ?

Qui détermine qu'une action, une pensée, une attitude sont bonnes ou pas ? Est-ce à nous d’en décider ou à la loi de notre pays ? Pour l'écrivain Dostoïevski, la réponse était simple : « si Dieu n'existe pas, tout est permis ». Autrement dit, si Dieu ne nous dit pas lui-même ce qui est bien et ce qui est mal, nous sommes sans vrais repères. Tout pourrait même devenir permis. Certes, nous arrivons le plus souvent à nous mettre d'accord sur ce qui est très mal et sur ce qui est très bien, mais nous avons beaucoup plus de mal à définir ensemble le bien et le mal dans le détail.

 

Qu'est-ce qu'un chrétien ?

Disons-le d’emblée : il ne suffit pas d'être né dans une famille chrétienne ni même de vivre dans un pays dit « chrétien » pour l’être soi-même. D’après la Bible, le chrétien est un disciple du Christ. Avant sa rencontre avec lui, il pouvait très bien être quelqu’un de respectable, ou un voleur, ou même un criminel… Quelle que soit sa situation de départ, il a reconnu qu’il ne pouvait se sauver tout seul ni même faire le bien sans Dieu. Il lui a donc demandé son secours et Jésus a fait de lui une nouvelle créature. S’il persiste dans cette attitude, Dieu le transforme et renouvelle son intelligence grâce à son Esprit qu’il met en lui. Dans ce cas, il ne cesse de faire des progrès pour ressembler de plus en plus au Christ. 

Qui a le monopole du bien ?

Il faut bien l’admettre : les chrétiens, même ceux qui se veulent authentiques, sont bien souvent décevants. Ce qu’il faut reconnaître avec force en revanche, c’est que la source du bien est en Dieu, selon l’exemple que Jésus-Christ nous a donné. Il serait normal que ses enfants lui ressemblent et soient donc des modèles du bien. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas. En revanche, Dieu peut rendre certains êtres humains capables de réaliser des actes magnifiques alors même qu'ils ne croient pas en lui. 

Jésus le modèle sans défaut

Si nous sommes tous capables de faire du bien, nous devons toutefois réaliser que ce n’est pas le bien que nous pouvons faire qui nous sauvera car il n’est jamais parfait ni exempt d’arrière-pensée. Tous les êtres humains sont entachés de péché. Les chrétiens ne sont pas meilleurs que les autres mais ils ont accepté l'aide de Dieu. Ils ont compris qu'ils étaient perdus sans lui. Certains, plus que d’autres, sont capables d'actes extraordinaires, mais personne ne pourra jamais en tirer aucune gloire puisqu’il est pour eux la source de toutes choses. 

Le vrai modèle du bien, sera toujours Jésus, le seul homme à avoir toujours fait le bien et rien que le bien. Jusqu’à accepter de mourir à la place des hommes pécheurs que nous sommes tous, même les meilleurs d’entre nous. 

Ceux qui deviennent disciples du Christ sont appelés à lui exprimer leur reconnaissance en lui obéissant et en vivant comme lui-même a vécu. Le chemin est long, mais voilà le vrai bien.

Croire et Vivre a choisi de mettre gratuitement en ligne une partie de ses articles.

• Nous vous recommandons de vous abonner pour recevoir l'intégralité de nos articles chez vous.

• Pensez à offrir un ou plusieurs abonnements : ceux-ci ne vous coûteront que la moitié du prix normal.

Pour en savoir plus et faire votre choix, cliquez ici.

Vous aimerez aussi

Heavy-metal et foi chrétienne seraient-ils donc compatibles ? Je n’ose pas...
Pâques peut nous surprendre en nous rappelant que le Christ, mort sur la croix,...
« Je m’appelle Nick Vujicic, je suis né sans membres et les médecins ne...
Pas souvent qu’une activité professionnelle conduise à l’adoration! Mon...

Commentaires

Nélia ouabed
03 décembre 2013, à 11:06
Je viens juste de découvrir cette rubrique, c'est vraiment bien car en apprends de plus en plus et puis ça nous aident à répondre aux non croyons. Que Dieu vous bénissent
Note du commentaire :
1
- +
Bruno Anel
04 décembre 2013, à 09:00
Excellente rubrique, effectivement. On peut supposer que la conscience du bien et du mal, ainsi que la capacité de faire le bien sont comme la "marque de fabrique" laissée par Dieu en nous. Mais seul Jésus est l'homme parfait, selon le cœur de Dieu. A nous de l'imiter.
Note du commentaire :
0
- +

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...