Les cinq « vraies » pistes

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

Nous souffrons du manque de vérité dans notre vie et dans notre société, mais mesurons-nous vraiment à quelle souffrance plus grande encore nous risquons de nous exposer en contemplant la « vraie vérité » en face ?

Il semble que les philosophes se battent toujours avec les mêmes thèses qui frôlent l’ésotérisme, et donc le mystère insondable.

Les cinq « vraies » pistes

1. La vérité n’est nulle part

L’absence de vérité, même si elle est douloureuse, est une évidence pour certains. La vérité s’écoule entre leurs doigts tel le sable qu’ils essaient de retenir. Fluctuante, changeante, mouvante, la vérité est une mode qui se transforme et se déforme selon les époques, les tendances, les besoins... Voilà donc que la vérité n’existerait jamais de façon définitive. Mais dire cela, et le croire vrai, c’est envisager qu’il y a La vérité. Est-ce ici un paradoxe ou une absurdité ? Si la vérité n’est nulle part, nous sommes dans la plus totale des absurdités, surtout avec nos prétentions d’avoir raison. Alors, et c’est une autre piste, il est peut-être plus confortable de penser que la vérité est ici, maintenant, enfin !

2. La vérité est ici

Elle n’est pas pour ceux qui pensent trop, qui coupent les cheveux en quatre jusqu’à avoir raison, mais pour ceux qui discernent avec le cœur, qui savent ouvrir les yeux et voir les choses justes et évidentes. La vérité se laisserait approcher par les simples, les purs, voire les naïfs. Dès lors, le royaume de la vérité est pour ceux qui ressemblent aux enfants, lesquels sont capables de s’ouvrir à ce qui s’offre. Tout est bien parce que la logique du cœur a démontré la vérité mieux que les raisonnements.

Cependant, même le cœur qui a rai- son ne peut enfermer la vérité. Elle lui échappe aussi. Une troisième voie se dessine alors : la vérité n’est pas absente du monde, elle n’est pas ici, mais bien ailleurs.

3. La vérité est ailleurs

Un ailleurs qu’il faut rejoindre en quittant ses certitudes. Il faut, pour la trouver, se déposséder, parcourir des mondes inconnus en demeurant dans l’attitude du chercheur de vérité comme il y a des chercheurs de Dieu. Le fait d’être en chemin, même si la découverte demeure...

Vous aimerez aussi

Une fillette de 11 ans se lève et se dirige vers la porte de la salle de...
La déchristianisation en Occident est loin de refléter la situation mondiale....
La vérité est-elle toujours récompensée ? Cela dépend de ce qu’on entend...
… et il est aussi souvent là où on ne le voit pas Je discute avec mon...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...