Leur père prêchait l’Évangile, ils l’ont chanté

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Les plus belles voix du gospel, des fils et filles de pasteur. Un hasard ?

Leur père prêchait l’Évangile, ils l’ont chanté

Liz Mc Comb 

Fille de pasteur née à Cleveland, en Ohio, elle fait ses débuts dans sa petite église : elle chante, joue du piano et de l'orgue. Elle est à la fois auteur, compositeur et arrangeur de ses chansons. Sa grande capacité vocale lui permet de chanter du contralto au soprano.

Aretha Franklin

Elle est née en 1942 à Memphis (Tennessee). Son père, le révérend Clarence La Vaughn Franklin est un célèbre pasteur baptiste et un militant des droits civiques. Sa mère, Barbara (une chanteuse de gospel) se sépare de son époux lorsqu’Aretha a seulement six ans, mais elle rend souvent visite à ses enfants qu'elle a laissés aux soins de son mari.

Aretha et ses sœurs, Carolyn (1944-1988) et Erma (1939-2002), chantent à l'église de Détroit dans la chorale de leur père et font leurs premiers enregistrements à l'âge de 14 ans. 

Mahalia Jackson

Très jeune, Mahalia Jackson se produit dans la chorale de l’église baptiste où prêche son père. Installée en 1937 à Chicago, elle y ouvre une boutique pour les pauvres et les SDF. Sans avoir jamais pris de leçon de chant, elle devient l’une des premières voix de la Great Salem Baptist Church. En 1946 et 1947, celle que l’on surnomme couramment la « reine du gospel » enregistre une série de titres pour le label Apollo (I’m Going to Tell God et Move On Up a Little Higher, disque vendu à plus d’un million d’exemplaires, ainsi que le fameux hymne baptiste Amazing Grace) qui la révèle au public américain. Elle chante par ailleurs Precious Lord, Take My Hand dans l’un des immenses stades de football de Washington.

Fred Lewin

D’origine franco-anglaise, ce fils de pasteur né en 1978 est riche d’une solide formation de musicien et chanteur. Depuis 1998, il s'est taillé une belle place dans le monde du Gospel français. Chef de chœur, c'est au sein du Soul Travelers Quartet notamment qu'il véhicule sa foi et son message d'espoir à travers la musique sur les scènes françaises et européennes. 

Sam Cooke

Né à Clarksdale (Mississippi) en 1931, il est l'un des huit enfants d’Annie Mae et Charles Cook, pasteur baptiste. Dès son plus jeune âge, Sam témoigne d'un goût et d'un talent certains pour le chant. Il fait un temps partie, avec trois de ses frères et sœurs, d'un groupe judicieusement baptisé The Singing Children. Par la suite, le jeune Sam rejoint les Highway QCs, groupe local de Gospel. Il n’a que 19 ans lorsqu’on lui propose de rejoindre la formation réputée des Soul Stirrers.

John Littleton

John Littleton est né en 1930 dans une plantation de Louisiane. Son père était pasteur baptiste et cultivateur. Le jeune John commence à chanter en l’accompagnant dans les églises. Il y chante en soliste et dans des chœurs de gospel ; il montre précocement un talent vocal exceptionnel. Adolescent, il enrichit son répertoire avec notamment les chansons de Mahalia Jackson et Bing Crosby. Chanteur et compositeur, il a enregistré plus de 75 disques et albums, principalement des chansons chrétiennes, notamment des negro spirituals et surtout des gospels. Son plus grand succès est l'album « Amen », sur des paroles d'Odette Vercruysse. 

Photo d'Aretha Franklin

Vous aimerez aussi

POUR AGRANDIR LA PLANCHE, CLIQUEZ ICI
On doit au poète et romancier français, l’un des rares poèmes sur la...
Nous sommes à Smyrne en l’an 156. La persécution sous les Antonins était...
Voyageur infatigable, Paul a très largement profité des conditions...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...