Page d'Évangile

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Heureux lorsque l'on vous insulte*...

Que l'on vous persécute et que l'on dit faussement contre vous toute sorte de mal à cause de moi. Jésus-Christ

Page d'Évangile

Lorsque Jésus fait des promesses de paix et de joie, nous sommes reconnaissants et trouvons cela assez naturel. Mais ici, Jésus annonce la possibilité de la persécution et avertit du risque qu’il peut y avoir à s’engager à sa suite. C’est bien moins agréable à entendre.

Disciples du Crucifié

Nous avons trop souvent tendance à oublier que les chrétiens sont les disciples d’un Seigneur crucifié. Or, Jésus a plus d’une fois prévenu ceux qui le suivaient : « S’ils m’ont écouté, ils vous écouteront aussi, mais aussi s’ils m’ont rejeté, ils vous rejetteront ». Le disciple peut connaître le même sort que son maître ! Jésus enseigne que le monde que nous connaissons manifeste, au moins en partie, une résistance active à la lumière. Jésus est sans illusions et avertit : le monde peut se complaire dans les ténèbres et se retourner contre celui qui vient révéler et dissiper ses ténèbres.

N’oublions pas que Jésus a suscité deux types de réactions tout au long de son ministère. Une minorité l’a suivi. Ce groupe s’est amenuisé au fur et à mesure : autour de la croix, il ne restait plus grand monde. D’autres cherchaient à l’éliminer parce qu’il les dérangeait tant par son enseignement que par sa personne. Il était une sorte de jugement à leur égard puisqu’ils se comportaient tout autrement que lui.

L’Évangile dérange

Dans nos pays de vieille tradition chrétienne, personne ne sera persécuté simplement parce qu’il se dit chrétien. Mais lorsqu’on essaie de mettre en pratique l’Évangile jusqu’au bout, on dérange. Ne croyez-vous pas que si les chrétiens occidentaux ne connaissent pas trop ces problèmes dont parle Jésus, c’est parce qu’ils se comportent généralement comme tout le monde ? Mais, lorsque par fidélité à la vérité du Christ, à l’amour, à la justice, quelqu’un se dresse, parle ou agit, alors il risque à son tour de le payer assez cher.

Cette persécution peut prendre des formes très diverses : le regard des autres, la suspicion, l’ironie, le jugement... Qui oserait dire que cela n’a pas de poids ? On peut aussi facilement imaginer des situations dans lesquelles être fidèle à l’Évangile entre en conflit avec une loi de la société. Il est alors si tentant de se faire discret pour ne pas entrer en conflit.

Joie dans le risque

Jésus, lui, appelle au courage, à l’acceptation lucide du risque. Mais le plus étonnant, c’est qu’il ajoute : « Soyez dans la joie car votre récompense est grande dans les cieux ».

Ce qui est heureux ici, c’est le courage car ce n’est pas très difficile en Occident d’éviter les persécutions. Il suffit de limiter sa fidélité à ce qui peut paraître socialement convenable. Heureux celui qui a la liberté d’aller jusqu’au bout. Il accepte librement le bon comme le mauvais parce qu’il a la confiance que Dieu est fidèle et qu’il ne permettra pas qu’il soit tenté au-delà de ses forces. Il sait aussi que cette liberté et ce courage lui ont été donnés. Il est d’ores et déjà dans les « cieux » que Jésus promet.

* Adapté, avec l’autorisation de l’auteur, d’après les Conférences de carême 2004 sur France Culture. Paru également dans Les béatitudes (Olivétan).

POUR ALLER PLUS LOIN :

Matthieu 5.1-12

Vous aimerez aussi

Nous sommes à Smyrne en l’an 156. La persécution sous les Antonins était...
Un jour est arrivé Un jour est arrivé Le monde d’affronter, Mon âme...
C’est souvent au travers de questions d’enfants que surgissent les...
Le cantique de Marie De tout mon être je veux dire la grandeur du Seigneur, mon...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...